1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Une cyber-armée pour l'Allemagne

Berlin met en place une nouvelle force militaire: une cyber-armée. L'Allemagne est le premier des 28 pays de l'Otan à se doter d'une force séparée au même titre que les forces terrestres, maritimes et aériennes.   

Une armée d’un nouveau type  voit le jour en Allemagne.

Cette cyber-armée prend place aux côtés des armées de la Bundeswehr, de la Luftwaffe et de la Bundesmarine, soit armée de terre, armée de l'air et marine. L’hebdomadaire Focus explique que la mission du Commandement Cyberespace et Information est d’assurer la protection des infrastructures militaires et des systèmes d'armement des forces armées allemandes, de déjouer des attaques informatiques et de coordonner les compétences des militaires allemands en matière de cyber-défense. Basée à Bonn, cette "cyber-armée" devrait être pleinement opérationnelle d'ici 2021. De 260 aujourd’hui, ses effectifs passeront à terme à 13.500, militaires et civils, ce qui correspond à peu près aux effectifs de la Marine. 

Deutschland Bonn Ursula von der Leyen (picture-alliance/dpa/I. Fassbender)

La ministre de la Défense Ursula von der Leyen passe en revue les nouvelles troupes de la "cyber-armée" le 5 avril à Bonn.

"En principe il n’y a pas grand chose à dire contre ce Commandement Cyberespace et Information", relève la Frankfurter Rundschau. "Mis à part le fait que la ministre de la Défense et son armée pénètrent là sur un terrain risqué. Toute action offensive visant des infrastructures à l'étranger devra être approuvée par le Bundestag, la chambre basse du Parlement, à l'instar d'une intervention classique. Certes, la ministre promet de respecter la procédure. On voudrait bien le croire, souligne le journal, mais les députés feraient quand même bien de contrôler de près les activités de cette nouvelle armée."


Berlin interdit le mariage de mineurs

 

Mercredi, le gouvernement allemand a adopté un projet de loi interdisant le mariage des mineurs, un phénomène marginal au sein de la population allemande, mais qui a ressurgi dans certains groupes de réfugiés…

Le problème des mariages de mineurs reste limité en Allemagne, malgré l'arrivée en deux ans de plus d'un million de réfugiés venus souvent de pays où cette pratique est en vigueur. L'âge légal du mariage en Allemagne est de 18 ans, afin que les jeunes puissent fréquenter l’école, l’université ou achever une formation professionnelle, relève la taz, die tageszeitung.

Deutschland Heiko Maas Justizminister (picture-alliance/dpa/B. Pedersen)

Le projet de loi du ministre social-démocrate de la Justice Heiko Maas vise à mieux protéger les enfants victimes d'unions forcées, en particulier les filles et les adolescentes mariées à des hommes plus âgés qu'elles.

Le projet de loi du ministre de la Justice vise surtout les jeunes réfugiés qui arrivent déjà mariés en Allemagne. Est-il juste de dissoudre de tels liens ? Oui, est-on tenté de dire si la mariée est très jeune et son époux beaucoup plus âgé qu’elle. Mais, plaide le journal, il devrait y avoir des exceptions, même si elles sont difficiles à accepter selon nos règles occidentales. Par exemple, quand les jeunes filles, parfois enceintes, ont été envoyées par leur famille vers un pays sûr pour les protéger. Avec un homme à leur côté, elles ont une certaine protection, sont à l’abri de violences sexuelles. La nouvelle loi pourrait inciter les personnes concernées à ne plus rendre leur mariage public et se soustraire ainsi au droit allemand… "  
 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !