1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Une CAN à 24 équipes en été?

Un groupe de travail a donné ses idées en marge du symposium sur le football africain qui s'est déroulé sur deux jours à Rabat, au Maroc.

Lors de ce symposium organisé mardi et mercredi par la Confédération Africaine de Football et auquel de nombreuses personnalités du football africain ont participé (Samuel Eto'o, Kalusha Bwalya, Claude Le Roy), la proposition qui a fait le plus parler d'elle concerne bien évidemment la Coupe d'Afrique des Nations. La plus prestigieuse des compétitions continentales qui a lieu en ce moment tous les deux ans en janvier-février pourrait désormais avoir lieu l'été, en juin-juillet.

 

Une CAN qui suscite de moins en moins d'intérêt en hiver

Cela constituerait un changement radical dans le calendrier du football africain, car jusqu'à présent, on estimait qu'il était compliqué de jouer l'été, parce qu'il faisait trop chaud en Afrique du Nord, trop humide en Afrique Centrale, et trop froid en Afrique australe. Malheureusement, ces dernières années, la Coupe d'Afrique des Nations était de plus en plus boudée par les internationaux. Dernier exemple en date : le Camerounais Joel Matip qui a préféré privilégier sa carrière en club l'hiver dernier, au détriment de l'équipe nationale. Ce qui n'a pas empêché les Lions Indomptables de monter sur le toit de l'Afrique.

La prochaine CAN au Maroc?

Autre changement majeur proposé, le passage de 16 à 24 équipes. Là aussi, l'idée serait de donner plus de chances à certaines sélections de goûter aux joies du haut niveau. A voir si cela ne tirerait pas le niveau global de la compétition vers le bas. En tous cas, s'il devait y avoir plus d'équipes à la CAN, et ce dès 2019, il faudra plus d'infrastructures et de transports. Et il se pourrait que le Cameroun, qui doit organiser la CAN 2019, ne soit pas prêt à temps et que la compétition soit délocalisée, par exemple au Maroc. Quoi qu'il en soit, ce ne sont là que des idées données par le groupe de travail, qui a aussi évoqué la possibilité de jouer la CAN sur un autre continent. Pas sûr que cette mesure plaise à tout le monde. En tous cas, la CAF tranchera aujourd'hui et demain.

Uran revient sur Froome

En cyclisme, 17ème étape du Tour de France hier, 183 kilomètres entre La Mure et Serre-Chevalier, non loin des Alpes. C'est Primoz Roglic qui s'est imposé, en 5h07min41sec. Le Slovène qui a fini loin devant Rigoberto Uran, avec une minute et treize secondes d'avance. Au classement général, le Colombien est à 27 secondes du leader Christopher Froome, tout comme le Français Romain Bardet, tandis que l'Italien Fabio Aru est désormais à 53 secondes. 18ème étape aujourd'hui : 180 kilomètres entre Briançon et Izoard.