1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Une biologiste contre la faim en Afrique

En ce 8 mars, portrait d'une battante dans un milieu scientifique, encore trop souvent réservé aux hommes. Valentine Wacu est biologiste au Kenya et oeuvre pour la sécurité alimentaire.

Voir la vidéo 03:49

"Projet Quinoa": des graines contre la faim

La Kenyane Valentine Wacu fait des recherches sur le quinoa, une céréale classée par l'ONU parmi les cultures les plus prometteuses pour l'humanité. Elle pourrait aider à résoudre les manques nutritionnels en Afrique et assurer la sécurité alimentaire. Pour le prouver, la biologiste analyse des graines et des échantillons de sol de cinq pays d'Afrique de l'est et de l'ouest:                    

"Les graines et le sol vont être analysés pour établir les relations entre les valeurs nutritives de la plante, les propriétés du sol et le rendement de chaque graine."

Du laboratoire au champ

Le projet doit durer plusieurs années. Valentine Wacu a déjà découvert trois sortes de quinoa adaptées aux conditions météo du continent africain.

Kenia Valentine Wacu in Nairobi (Channels TV)

Valentine Wacu compte sur la quinoa pour améliorer l'accès aux denrées en Afrique

Elle les a conseillées à des fermiers participant au programme. Car l'idée est de passer du labo aux champs : le projet doit déboucher sur des résultats concrets.

"Il s'agit d'une nouvelle variété qu'ils ne connaissent pas. Nous leur parlons du bon rendement de la plante. Cette variété s'épanouit sur le sol africain."

Les fermiers de Machakos sont ainsi conseillés pour l'ensemencement et la récolte. Et les résultats semblent probants: "Grâce à cette formation, nous avons réduit notre charge de travail. Maintenant, nous désherbons systématiquement

Le projet a un objectif: assurer des récoltes durables, qui n'abîment pas les sols. Les fermiers vendent le surplus de la récolte sur les marchés, leur permettant de gagner davantage d'argent. Valentine Wacu a déjà travaillé sur un projet portant sur les haricots. Un succès. Elle est fière de contribuer à son échelle à une agriculture plus efficace en Afrique.                 

"La crise alimentaire continue en Afrique. Alors si ce projet autour du quinoa fonctionne sur le continent, cela pourrait avoir un impact positif sur la capacité des plus pauvres à résister à l'insécurité alimentaire."

Comme d'autres pays de l'est de l'Afrique, le Kenya connaît actuellement une grave sécheresse, qui entraîne des pénuries de céréales, la mort de bétail et une envolée des prix des denrées alimentaires.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !