Une affaire d′espionnage qui embarrasse Moscou | International | DW | 29.06.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Une affaire d'espionnage qui embarrasse Moscou

Dix personnes ont été arrêtées dimanche aux États-Unis. Elles sont supectées d'avoir voulu infiltrer les milieux dirigeants américains, pour le compte des services secrets russes. Moscou parle d'arrestations "infondées".

default

Le FBI a equêté pendant près de dix ans sur ce réseau d'espions.

En tout, ce sont onze personnes qui ont été inculpées pour espionnage et blanchiment d'argent. Dix d'entres elles ont été arrêtées dimanche dans plusieurs villes de l'est des États-Unis, à Boston et à New-York notamment. Une onzième personne était toujours en fuite lundi, mais il pourrait s'agir d'un Canadien de 54 ans arrêté mardi à Chypre.

Les informations concernant ces espions sont encore assez minces. Plusieurs auraient été actifs dès les années quatre-vingt dix. Huit d'entre eux auraient vécu en couple et travaillé pour l'ambassade russe à Washington, notamment.

USA Russland FBI har russisches Agentennetz ausgehoben

Un dessin représentant une partie des inculpés, lundi devant un tribunal de New York.

D'après l'acte d'accusation, le groupe avait pour objectif de devenir suffisamment "américanisé" pour pouvoir recueillir des informations sur les États-Unis et infiltrer les milieux dirigeants américains. Il ne s'agissait donc pas d'une mission ponctuelle pour soustraire des informations confidentielles, mais bien d'une infiltration dans la durée.

Après la visite de Medvedev

D'après les autorités américaines, ces agents auraient été formés par le SVR, les services de renseignement russes, dont est issu notamment Vladimir Poutine, l'actuel Premier ministre.

Le SVR fournissait à ces agents non seulement des faux papiers, mais aussi le matériel nécessaire pour leur mission. Il semble que les espions utilisaient un système de codage assez ingénieux. Ils publiaient sur des sites internet anodins des photos qui dissimulaient en fait des informations codées.

Barack Obama und Dimitri Medwedew Washington USA

Une affaire digne de la Guerre froide, alors que les relations entre la Russie et les États-Unis sont au rapprochement.

Ce type d'affaire d'espionnage entre les deux grandes puissances n'est pas rare, mais celle-ci est révélée à un moment où les relations bilatérales s'améliorent. Dmitri Medvedev et Barack Obama se sont rencontrés la semaine dernière à Washington. C'était la septième rencontre entre les deux hommes depuis l'élection d'Obama. Et ils ont affiché leur bonne entente.

Ce qui fait dire au ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov, ironiquement, que "le choix du moment était particulièrement élégant" pour révéler ce scandale d'espionnage. Il trouve "fort déplorable que tout cela ait lieu dans le contexte de la "relance" des relations russo-américaines, annoncées par l'administration des États-Unis elle-même."

Le SVR, placé sous les ordres du président russe, s'est refusé à tout commentaire. Les suspects risquent jusqu'à 25 ans de prison.

Auteur : Sébastien Martineau
Édition : Elisabeth Cadot

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !