1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Une équipe de scientifiques dirigée par le chercheur sud-coréen Woo Suk Hwang à Séoul...

a cloné plusieurs embryons humains, et est parvenue à extraire de l'un d'entre eux une cellule souche...Cette Première mondiale dans la recherche génétique humaine fait la Une de tous les journaux allemands ce vendredi...

Les médecins espèrent que grâce aux cellules souches issues d'embryons clonés, on pourra, à l'avenir traiter les patients souffrant de maladies neurologiques comme celles d' Alzheimer ou de Parkinson, d'infarctus, du diabète ou encore d'affections graves de la moelle épinière, relève la SÜDDEUTSCHE ZEITUNG . Les cellules souche ainsi obtenues à partir de matériel génétique du patient peuvent se développer vers tout type de tissus, tels muscles ou cartilage, et ont l'avantage de ne pas être rejetées par le patient. Les chercheurs de l'Université Nationale de Séoul soulignent qu'ils ne veulent en aucun cas utiliser la technique pour produire un bébé humain cloné. Dans de nombreux pays, la population approuve le clonage à des fins thérapeutiques et a la conscience tranquille. C'est pourquoi les tentatives d'interdire de telles techniques à l'échelon mondial ne sont pas seulement vouées à l'échec, mais sont aussi fausses. Toutefois, conclue l'éditorialiste, il serait grand temps de proscrire définitivement le clonage de bébés...

" Deux, trois modifications sont nécessaires par rapport aux expériences réalisées chez le mouton, le boeuf et le porc pour maîtriser le génome humain. Il ne fait aucun doute, estime le FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG que les collègues du chercheur sud- coréen Hwang se sentiront inspirés et amélioreront encore la technique. Les expérimentations sud - coréennes n'ont encore guéri personne, mais ont déjà donné au monde des embryons clonés... Ces choses invraisemblables ne trouveront fin que lorsque le premier bébé humain cloné sera né, déformé. Une idée insupportable, conclut l'éditorialiste..

"Personne ne sait ce qui se passe vraiment dans les laboratoires des scientifiques partisans du clonage - une chose est sure, c'est qu'ils sont nombreux, s'inquiète le MANNHEIMER MORGEN . L'espoir d'inscrire à jamais leur nom dans les annales de la Science, est actuellement plus vraisemblable que de transplanter prochainement un coeur fabriqué à partir de cellules souches issues d'un embryon. Et, se rassure l'éditorialiste, les difficultés techniques auxquelles sont encore confrontés les chercheurs aujourd'hui, sont énormes..."
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !