Un vent de liberté | Vu d′Allemagne | DW | 02.02.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Un vent de liberté

Les journaux allemands reviennent largement sur les gigantesques manifestations d'hier en Egypte et sur la position des Occidentaux. Ils s'interrogent aussi sur l'après-Moubarak.

default

Selon les forces de sécurité, ils étaient plus d'un million dans les rues hier

C'est la photo en Une de die Tageszeitung qui reflète sans doute le mieux l'ampleur de la mobilisation : elle s'étale sur pratiquement toute la première page et montre une foule compacte, brandissant des drapeaux égyptiens et des pancartes sur lesquelles on devine des "Moubarak dégage". Face à ce déferlement populaire, hommes politiques et experts européens commencent à brandir le risque d'une révolution islamiste et estiment qu'une "transition ordonnée" serait le seul moyen de contrer ce risque. Erreur, affirme le quotidien. Une transition ordonnée reviendrait à maquiller le régime en place en une démocratie de façade, soutenue par des militaires. Non, pour que l'Egypte se dote d'un pouvoir plus juste et plus représentatif, toutes les forces sociales et politiques doivent être inclues, y compris les groupes ou les partis qui représentent un islam modéré, comme les Frères musulmans.

Pour die Welt au contraire, quelque soit le cours que vont prendre les évènements - que ce soit en Egypte, en Jordanie ou en Tunisie et qui sait peut-être aussi en Algérie et au Maroc - la région en ressortira fragilisée. Les islamistes de tous bords vont à coup sûr tenter de détourner le vent de la liberté pour servir leurs objectifs et plus ils sont radicaux, moins ils auront de scrupules à utiliser les possibilités offertes par cette liberté pour établir un nouveau régime d'oppression.

Ne doutant pas un seul instant que l'élection présidentielle du mois de septembre se fera sans Hosni Moubarak et que son fils, Gamal, n'a pratiquement aucune chance de succéder à son père, la Süddeutsche Zeitung s'interroge sur l'après-Moubarak. Qui va pouvoir lui succéder ? Qui va présider aux destinées du pays le plus peuplé du monde arabe ? Ces questions sont d'autant plus complexes que cela fait longtemps que les élections en Egypte ne disent plus rien des rapports de forces réels.

Pour finir, la Frankfurter Allgemeine Zeitung se penche sur les troubles en Jordanie, propices à rassurer les Egyptiens en leur montrant qu'ils ne sont pas seuls à réclamer plus de libertés. Si, contrairement à l'Egypte et la Tunisie, le roi Abdallah II n'est pas lui-même personnellement menacé, nul ne sait pour combien de temps.

Auteur : Konstanze von Kotze
Edition : Anne Le Touzé

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !