1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Un salaire minimum a minima

Les députés allemands ont adopté à une large majorité une loi instaurant un salaire minimum de 8,50 euros brut. La mesure doit entrer en vigueur le 1 janvier 2015. Que va-t-elle changer pour les Allemands ?

Les employés des secteurs de bas salaire vont-ils vraiment profiter de la réforme?

Les employés des secteurs de bas salaire vont-ils vraiment profiter de la réforme?

L'Allemagne est l'un des derniers pays européens à introduire un seuil de rémunération. Mais 8,50 euros par heure, ce n'est pas une fortune dans ce pays. Un salarié allemand qui travaille 38 heures par semaine obtiendra ainsi 1.400 euros bruts par mois. S'il vit à Munich ou à Hambourg par exemple, où les loyers sont très élevés, il aura du mal à ne pas tomber sous le seuil de pauvreté, calculé sur le revenu moyen des Allemands.

Plus d'égalité

Le salaire minimum doit en revanche permettre de réajuster le niveau des salaires notamment avec l'est de l'Allemagne, une région économiquement plus faible. Ici, il arrive qu'un coiffeur gagne seulement 3,80 euros de l'heure.

Par ailleurs, les bas salaires coûtent cher à l'État qui est obligé actuellement de verser des prestations sociales à plus d'un million de personnes occupant un emploi précaire. L'instauration d'un salaire minimum permettrait de supprimer ces prestations.

Une menace pour l'emploi ?

Il y a cependant aussi des opposants au projet. Certains craignent par exemple que le salaire minimum soit une menace pour l'emploi : les entreprises préfereraient supprimer des postes plutôt que de verser des salaires plus élevés. D'autres estiment que pour financer les salaires minimums, les entreprises augmenteront le prix de leurs produits.

Si pour le moment, le montant du salaire minimum est moins important que celui de la France par exemple, le texte prévoit des augmentations régulières, à partir de 2017.

On en parlait dans Allemagne Magazine...