1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

Un "séisme" politique pour l'UE

Les élections européennes ont été marquées par une forte poussée des partis populistes et europhobes. Ces partis d'extrêmes droite vont-il pouvoir peser sur le fonctionnement du parlement ? Quels enseignements en tirer ?

Écouter l'audio 12:29

"L'heure que nous vivons est grave pour l'Europe" (Manuel Valls)

La victoire écrasante de l'extrême-droite en France a provoqué une onde de choc bien au-delà de l'Hexagone. Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier, parle lui d'un "signal fort" pour l'Europe. Au Danemark aussi, le Parti populaire, ouvertement anti-immigrés, est arrivé en tête avec 23 % des voix. En Hongrie, le mouvement d'extrême droite "Jobbik", est en deuxième position avec 15%. Quant à la Grèce, le parti néo-nazi Aube Dorée occupe désormais la troisième place sur l'échiquier politique. Olivier Costa, directeur des études politiques administratives au collège d'Europe à Bruges nous apporte son analyse.

Le Syriza fait un triomphe en Grèce.

Carefour Europe, vous enmène également en Grèce. Sans surprise, dans ce pays malmené par la crise, la gauche radicale a remporté les européennes, ce qui risque de compliquer la poursuite des réformes imposées par Bruxelles. Prochaine étape, la désignation du Président de la Commission. Celui qui succèdera à José Manuel Barroso aura la lourde tâche d'amorcer le changement de cap escompté.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet