1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Un rapport clair mais inutile ?

Les éditorialistes nous emmènent ce matin en Israël, en Afghanistan et même en Afrique. Au menu : un rapport de l'ONU sur lsraël, la fin des Tornado en Afghanistan et le développement en Afrique.

default

La flottille en question

La Süddeutsche Zeitung revient sur la publication du rapport du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies qui porte sur l'assaut d'une flottille humanitaire par l'armée israélienne le 31 mai dernier – un abordage qui avait coûté la vie à 9 militants turcs. Le journal salue la clarté du rapport qui condamne Israël pour avoir violé le droit humanitaire international. Mais qui dit clarté ne dit pas forcément clarification, loin de là : rien ne se passera comme prévu, l'Etat hébreu ne sera pas poursuivi pour homicide intentionnel et actes de torture, comme le recommande le rapport. C'est le même scénario que dans le cas de l'attaque de la bande de Gaza par l'armée israélienne en décembre 2008 : à chaque fois, Israël s'arrange pour passer du rôle de coupable à celui la victime, dénonce la Süddeutsche Zeitung. Pourtant, une chose changera : l'image d'Israël dans le monde qui se dégrade sérieusement !

Afghanistan Truppen Soldaten

Nouvelle stratégie : former les troupes afghanes

La Frankfurter Rundschau commente la fin de la mission des avions de combat Tornado en Afghanistan. Le journal souligne que le ministre allemand de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg a parlé de 90 postes qui se libèrent alors que l'Allemagne avait envoyé 300 soldats lors du début de la mission en 2007. Cela dit, selon le journal, le ministre a raison de profiter de ces nouveaux postes pour envoyer des militaires chargés de former les forces de sécurité afghanes sur le terrain. Pour la Frankfurter Rundschau seule une formation des policiers afghans permettra un jour aux troupes internationales de quitter sereinement le pays.

Dossierbild 2 50 Jahre Unabhängigkeit in Afrika

L'Afrique, continent exploité par les puissances mondiales?

« Echec du millénaire en Afrique » titre die tageszeitung, faisant référence au sommet de l'Onu pour les objectifs du millénaire pour le développement qui s'est terminé avant-hier à New-York. Le journal estime que le monde oublie à quel point la situation est dramatique sur le continent africain. La chancelière Angela Merkel fait preuve de cynisme lorsqu'elle affirme que la responsabilité incombe aux gouvernements des pays pauvres. Car, pour le journal, ce sont les anciennes puissances coloniales qui sont responsables. L'Afrique est aujourd'hui le fournisseur officiel en matières premières des pays occidentaux et ce système économique l'empêche de se développer correctement. Die tageszeitung critique par ailleurs la politique de la Chine, ce nouveau conquérant du continent africain, qui se sert en matières premières et trouve en échange un marché intéressant pour écouler ses produits industriels. Le journal conclut : les conséquences sont désastreuses pour les Africains qui doivent accepter des postes de travail indécents avec des bas salaires.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Sandrine Blanchard

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !