1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un référendum pour aller de l'avant

En Centrafrique les électeurs sont appelés aux urnes, dimanche, pour se prononcer sur la nouvelle Constitution. Ce référendum devrait ouvrir la voie à la présidentielle et aux législatives.

Écouter l'audio 02:06

« Vaut mieux avoir une élection acceptable et imparfaite que d’attendre éternellement une élection parfaite… » Gervais Lakosso

Mais ces élections se tiennent dans un contexte d’instabilité. En plus des menaces sécuritaires, des retards multiples sont également à relever dans l’organisation du scrutin notamment dans les régions éloignées et difficiles d’accès. Par ailleurs, de nombreux Centrafricains ayant fui les violences ne figurent pas sur les listes électorales.
Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a condamné les violences intercommunautaires dans le pays. Il a aussi exhorté les dirigeants politiques à lancer un appel à leurs partisans pour qu’ils participent de manière pacifique au référendum constitutionnel et aux élections présidentielles et législatives.

Cliquez sur l'image pour écouter la réaction de Gervais Lakosso, l’un des responsables de la société civile centrafricaine sur le référendum dans son pays.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !