Un procès-test pour la justice burkinabè | Afrique | DW | 22.08.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un procès-test pour la justice burkinabè

C’est l'ouverture ce lundi à Ouagadougou du procès portant sur l’affaire Justin Zongo, du nom de cet élève mort dans des conditions troubles, en février dernier, à Koudougou. Trois policiers sont à la barre.

default

Le 20 février 2011, Justin Zongo trouvait la mort à l’hôpital de Koudougou, situé à une centaine de kilomètres de Ouagadougou, la capitale. Les agents de police avaient convoqué l’élève défunt suite à une plainte d’une de ses camarades de classe pour coups et blessures. Ses amis soupçonnent les policiers d’avoir brutalisé Justin. Mais le gouverneur de la région a affirmé que l’élève est mort des suites d’une méningite.

Suite à son décès, de violentes manifestations avaient éclaté. Le pays tout entier était en ébullition. Au cours de ces heurts, six autres personnes ont trouvé la mort et plus de 200 cas de blessés graves et légers ont été enregistrés.

Ecoutez ci-dessous les explications de notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani.

Edition : Marie-Ange Pioerron

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !