1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un prix spécial Mo Ibrahim pour Desmond Tutu

La fondation du milliardaire anglo-soudanais Mo Ibrahim a attribué un prix spécial à l’ancien archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu, pour récompenser son franc-parler et son combat pour la justice sociale.

Desmond Tutu, à Cologne en 2007

Desmond Tutu, à Cologne en 2007

Le prélat sud-africain et prix Nobel de la paix 1984 est l’un des personnages-clés de la résistance à l’apartheid et de la naissance d’une autre Afrique du Sud. Ce prix spécial, tout à fait différent d’un autre decerné par la même fondation, vient récompenser un combattant de la paix.

Südafrika Nelson Mandela erhällt Rapport der Wahrheitskommission von Tutu

Le prix Mo Ibrahim n'a été décerné que trois fois depuis sa création en plus d'un prix spécial remis à Nelson Mandela

D'un million de dollars, il n’est décerné qu'une seule fois pour récompenser un acteur de la société civile pour son rôle positif en Afrique.

Desmond Tutu récompensé pour son franc-parler

Le prix Mo Ibrahim est normalement décerné à un ancien chef d'État ou de gouvernement. Mais pour la fondation Mo, cette récompense spéciale a été attribuée à Desmond Tutu pour rendre un hommage particulier à son combat pour la justice sociale et la non-violence.

Mo Ibrahim

Le milliardaire britannique d'origine soudanaise Mo Ibrahim

« Desmond Tutu avait été désigné comme lauréat en raison de son engagement de toute une vie à dire la vérité aux pouvoirs en place. Il peut être aussi un modèle pour la jeunesse », a déclaré Mo Ibrahim lors d’une conférence de presse.

À propos de la récente grève sanglante de Marikana, le prélat a dénoncé ce qu’il appelle "un cauchemar" et a fustigé les inégalités qui, selon lui, sont à la racine de la violence sociale.

La nouvelle croisade de Tutu

Desmond Tutu est aussi connu pour certains de ses propos, il a récemment lancé une nouvelle croisade : il veut que l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair et l’ancien président américain George Bush soient poursuivis en justice pour avoir déclenché la guerre d’Irak en 2003.

Archives

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !