Un Polonais à la tête du Parlement européen | International | DW | 14.07.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Un Polonais à la tête du Parlement européen

"Un énorme défi et un grand honneur", voilà ce qu'a déclaré le nouveau président du Parlement europée, le polonais Jerzy Buzek, à l'issue de son élection

Former prime minister of Poland and European deputy, Jerzy Buzek is seen inside the European Parliament building in Strasbourg, eastern France on the eve of the election of the new European Parliament’s president, Monday July 13, 2009. (AP Photo/Christian Lutz)

jerzy Buzek, ancien premier ministre polonais, désormais au perchoir du parlement européen



Election sans surprise au Parlement européen: l'ancien premier ministre polonais Jerzy Buzek prend la succession de l'allemand Gert Pöttering. Une élection dans un fauteuil au premier tour avec 555 voix contre seulement 89 pour sa seule opposante Eva-Britt Sevensonn,du groupe Gauche unie européenne (GUE). Jerzy Buzek le candidat du principal groupe du parlement européen, le parti conservateur PPE était en effet soutenu également par les socialistes et les libéraux. Les socialistes espérant installer dans la deuxième partie de la législature un candidat de leur couleur.

L'ambition de cet homme de conviction, à la tête du Parlement européen, est,dit-il, de mettre fin á la division entre les anciens et les nouveaux membres de l'union européenne. "Le rideau de fer qui séparait l'Europe a disparu, constate Jerzy Buzek mais cette division existe encore, de manière moins visible."

Quels sont les atouts de Jerzy Buzek pour cette nouvelle fonction? Et bien d'abord son art du compromis, qui lui a permis par exemple de rester pendant quatre ans premier ministre en Pologne à partir de 1997,ce que personne n'avait réussi depuis la chute du communisme . Cette science est indispensable au Parlement européen qui fonctionne justement, à coup de compromis.

Son élection triomphale comme eurodéputé lors du scrutin du 7 juin dernier, lui donne une légitimité particulière.

Enfin, le profil politique impressionnant de cet homme discret de 69 ans, polonais mais protestant, qui a présidé le 1er congrès du syndicat Solidarité et en a même organisé les structures clandestines, laisse prévoir un Président fort. Parmi ses priorités, la lutte contre la crise économique, le changment climatique et aussi le renforcement de la recherche et de l'innovation. Jerzy Buzek pourtant n'est censé rester que deux ans aux commandes du Parlement européen. En 2011, ce sera en principe au tour d'un socialiste. Le résultat d'un de ces fameux compromis à la sauce strasbourgeoise...




default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !