1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un pasteur paie le ramadan de prisonniers nigérians

Un prêtre évangéliste du nord du Nigéria a payé les cautions nécessaires pour faire libérer en début de ramadan plusieurs prisonniers musulmans, afin de leur donner la possibilité de passer ce mois de jeûne en famille.

default

Un geste de réconciliation

Il y a une dizaine d'années, quand on parlait de la ville nigériane de Kaduna, c'était pour évoquer les violences interconfessionnelles entre chrétiens et musulmans. Des violences qui ont fait des milliers de morts dans cette localité située à deux heures de voiture au nord d'Abuja. Aujourd'hui, la situation a changé. Un pasteur s'est même vu remettre une décoration par des journalistes musulmans pour ses efforts en faveur du dialogue entre les différentes confessions.

Bombenanschlag in Kaduna

Kaduna a longtemps été le théâtre de violences interconfessionnelles (ici en 2012)

Sortis de l'enfer carcéral

Une trentaine d'hommes et de femmes ont pu rentrer chez eux pour passer le mois de ramadan avec leurs proches. Deux d'entre eux témoignent:

"J'étais ici pour une amende d'une cinquantaine d'euros. Parce que j'ai renversé une chèvre sur la route et que je devais payer l'amende sous un mois. Finalement, j'ai passé 240 jours en prison. Ce n'est pas humain, comme ils nous traitent ici." et "Je ne souhaite à personne d'être enfermé ici, même pas à mon pire ennemi."

Le pasteur Yohanna Buro et ses disciples ont donc payé les cautions et amendes qu'il fallait pour permettre à ces détenus de la prison centrale de l'Etat de Kaduna de retrouver les leurs. Prêtre d'une église évangéliste, le pasteur Buro est convaincu des bienfaits de la prière et du jeûne en faveur de la paix :

"Le jeûne est un des cinq piliers de l'islam. Cela nous fait plaisir, à nous chrétiens, d'aider tous les musulmans qui en ont besoin durant ce mois de ramadan. J'ai fait sortir mes frères musulmans de prison pour qu'ils puissent jeûner et prier Dieu de ramener la paix dans notre pays."

Pastor Yohanna Buro

Le pasteur Yohanna Buro

Ce discours détonne dans cette région longtemps en proie aux affrontements sanglants entre fidèles de différentes religions, où les destructions d'églises et de mosquées ne sont pas rares.

Vers la réconciliation

Alors l'engagement du pasteur Buro et de ses fidèles a surpris - en bien- beaucoup de responsables religieux et de leurs concitoyens musulmans de Kaduna. Cheikh Salihu Barota fait partie des dignitaires musulmans qui sont venus s'adresser aux prisonniers libérés :

"Nous devrions nous inspirer de ce qu'a fait le pasteur Yohanna Buro. Surtout les responsables religieux et politiques, et tous ceux qui prêchent la coexistence pacifique à la radio. Ils sont les premiers surpris de voir un prêtre chrétien libérer des musulmans."

L'hommage au pasteur

Le geste du pasteur lui a valu d'être décoré il y a deux jours par l'organisation des médias musulmans de Kaduna. Son action a également alerté l'opinion publique sur les mauvaises conditions de détention dans les prisons de la région. Au point que même les gardiens de la prison en ont profité pour appeler les autorités et les ONG à faire des dons aux détenus - des vêtements, de la nourriture, du savon - pour améliorer un peu leur quotidien.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !