1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Un papier d'identité spécial pour les réfugiés

Le gouvernement allemand veut introduire une carte d'identité pour les réfugiés. Le but est d'accéler les processus de demandes d'asile. La loi devrait entrer en application dès février.

Un élu bavarois envoie des réfugiés par bus à Berlin pour protester contre la politique d'accueil des réfugiés du gouvernement.

Un élu bavarois envoie des réfugiés par bus à Berlin pour protester contre la politique d'accueil des réfugiés du gouvernement.

Cette mesure survient sur fond de durcissement des conditions d'accueil des réfugiés, après les agressions à Cologne menées en partie par des étrangers. A quoi donc pourrait ressembler cette carte d'identité pour réfugiés ?

Ce serait un papier délivré à chaque réfugié au moment de son installation dans un foyer d'accueil. On y trouverait le nom et prénom de la personne, son lieu et sa date de naissance, sa nationalité, sa taille et sa couleur d'yeux. En outre, chaque papier d'identité serait pourvu d'une photo et d'un numéro unique. C'est un document qui serait valable six mois, reconductible pour trois mois supplémentaires. C'est dans ce laps de temps que son propriétaire devrait donc effectuer sa demande d'asile.

L'autre volet de cette loi, c'est la centralisation des données sur les réfugiés. Car l'enregistrement de nouveaux arrivants passe aujourd'hui par plusieurs institutions : la police fédérale et les polices régionales, mais aussi les administrations. Ce qui conduit à un manque d'informations, des fraudes ou à des doubles enregistrements.

En plus de cette carte d'identité spéciale, le nouvel arrivant devra donc donner ses empreintes digitales, des coordonnées en Allemagne, des informations sur ses diplômes et formations professionnelles mais aussi sur ses antécédents médicaux. Ces données seront complétées par des informations sur l'avancement de la demande d'asile. Et surtout, elles devraient désormais être accessibles aux autorités administratives et policières, mais aussi à l'office fédéral de travail, par exemple.

Deutschland Vorstellung neuer Ankunftsnachweis

Le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière avec un modèle du futur document pour identifier les réfugiés

Le gouvernement vise une meilleure coordination et une meilleure répartition des réfugiés sur le territoire. Mais il y a aussi des impératifs de sécurité depuis les agressions à Cologne le soir du Nouvel An. L'espoir est en effet que cette centralisation des données permette de mieux repérer les personnes susceptibles de commettre des actes criminels. C'est en tout cas ce que souhaite le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière. Qui prévient cependant que le projet sera difficile à mettre en place.

Par ailleurs, la crise des réfugiés continue d'alimenter le débat. Le chef administratif d'une commune de la Bavière, dans le sud de l'Allemagne, a envoyé jeudi vers la chancellerie à Berlin un bus de 31 réfugiés. Il veut ainsi protester contre la politique d'accueil de la chancelière allemande Angela Merkel.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !