Un monde meilleur | Carrefour Europe | DW | 07.04.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

Un monde meilleur

Deux cent réfugiés qui rêvaient de tenter leur chance en Europe sont morts dans le naufrage de leur navire en Méditerranée. 4 000 personnes ont péri ces dernières années en voulant rejoindre l’Europe.

Deux cent personnes. Peut-être même plus selon l’Organisation internationale pour les migrations, tous Africains – Somaliens ou Erythréens pour la plupart – des femmes, beaucoup d’enfants, tous sont morts dans la nuit de mercredi à jeudi alors que le navire sur lequel ils s’étaient entassés a fait naufrage à environ 70 kilomètres de l’île de Lampedusa. Quelle place mérite la mort de 150 innocents, de tous ces jeunes gens, de tous ces enfants ? Combien de temps va-t-on en parler à côté de la crise en Côte d’Ivoire et la révolte en Libye ?

Le processus de décision européen est de plus en plus intergouvernemental et non pas communautaire. Est-ce qu’aujourd’hui les grandes capitales sont en train de ralentir l’action de l’Europe en privilégiant leurs intérêts nationaux ?

C’est la question posée à l’eurodéputé belge Guy Verhostadt, il est président du groupe libéral au Parlement européen.

En Lettonie, une étrange histoire de Russes apatrides. La Lettonie compte un peu plus de 2 millions d’habitants. Un tiers d’entre eux sont d’origine russe. Aujourd’hui, ils sont encore 15% à ne disposer d’aucune citoyenneté. 20 ans après l’indépendance de la Lettonie, où en est l’intégration de cette communauté ?

Auteur : Jean-Michel Bos

Edition : Elisabeth Cadot

Audios et vidéos sur le sujet