1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Un ministre jette l'éponge

Le ministre allemand de l'Agriculture, Hans-Peter Friedrich, a-t-il entravé une enquête concernant l'homme politique Sebastian Edathy, soupçonné de pornographie infantile ? La justice tranchera, le ministre démissionne.

Hans-Peter Friedrich a démissionné.

Hans-Peter Friedrich a démissionné.

Un scandale qau sein de la classe politique allemande a poussé Hans-Peter Friedrich à démissionner. Cet ancien ministre de l'Intérieur était jusqu'à aujourd'hui en charge de l'agriculture au sein du gouvernement.

Des secrets révélés ?

L'affaire remonte au mois d'octobre 2013. A l'époque, Hans-Peter Friedrich était ministre de l'Intérieur. Membre du parti conservateur bavarois, la CSU, il a informé le chef du parti social-démocrate, Sigmar Gabriel, que le nom d'un député de son parti, Sebastian Edathy, apparaissait dans une affaire de pornographie infantile. Hans-Peter Friedrich ne nie pas les faits. Il affirme avoir agi conformément à la loi et à la morale politique. L'opposition estime, elle, que le ministre a divulgué des informations liées au secret d'une instruction, agi sans prévenir le parquet fédéral, et donc failli au devoir de réserve lié à sa fonction ministérielle.

L'origine des soupçons concernant Sebastian Edathy

Tout a commencé au Canada, lors du démantèlement d'un réseau de pédopornographie. Les enquêteurs sont tombés sur le numéro de carte de crédit de Sebastian Edathy, et sur des commandes de photos d'enfants tout nus, sans caractère pornographique. La détention de ces images n'est pas interdite, mais cela a mis la puce à l'oreille des enquêteurs.

Sebastian Edathy

Sebastian Edathy (SPD) aurait été prévenu

D'autant qu'au moment de la perquisition chez Sebastian Edathy, qui a démissionné la semaine dernière, les policiers ont trouvé un ordinateur dont les disques durs avaient été détruits.

Qui a dit quoi?

Des informations avaient donc filtré, et le député avait peut-être été prévenu. Sigmar Gabriel, à l'époque chef du SPD, et aujourd'hui à la fois ministre de l'Economie et vice-chancelier, avait averti le chef du groupe parlementaire social-démocrate de l'enquête en cours. Et il a été établi qu'au moins 5 membres du SPD étaient au courant des investigations secrètes lancées par les services fédéraux.

Hans-Peter Friedrich a démissionneé

L''opposition de gauche, les écologistes et les libéraux du FDP réclamaient la démission du ministre de l'Agriculture. La chancelière affirme que Hans-Peter Friedrich est "conscient de la gravité" de la situation. Et l'intéressé a fini par donner sa démission.