1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un militant des droits de l'Homme agressé à Bujumbura

Après le meurtre d'Adolphe Nshimirimana, c'est au tour du défenseur des droits de l'Homme, Pierre-Claver Mbonimpa d'être visé. Une nouvelle attaque qui témoigne du climat délétère qui règne au Burundi.

Écouter l'audio 01:35

"Mbonimpa ne cache pas la vérité. Il ose dire tout ce qui ne va pas" (Anschaire Nikoyagize)

Âgé d'une soixantaine d'années, plusieurs fois emprisonné au Burundi, Pierre-Claver Mbonimpa avait appelé publiquement à manifester contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza. Cela lui avait d'ailleurs valu d'être arrêté le 27 avril avant d'être libéré sans être inculpé. Ecoutez ci-dessus la réaction de Anschaire Nikoyagize le président de la ligue Iteka - l'une des principales organisations de défense des droits de l'homme au Burundi.

Imposer un dialogue à Bujumbura

Ces nouvelles violences surviennent quelques heures seulement après la mise en place, à Addis Abeba, par une partie de l'opposition d'une plateforme commune, dénommée le CNARED, le Conseil national pour le respect de l’Accord d’Arusha pour la Paix et la réconciliation au Burundi et de la restauration de l’Etat de Droit. "Nous devons impérativement imposer un dialogue à la dictature de Bujumbura" estime Pancras Cimpaye, représentant en Europe de l'Adc Ikibiri, une coalition de l'opposition. Il a participé aux débats à Addis Abeba. "Aujourd'hui, nous sommes en ordre de bataille et nous sommes prêts pour le combat, le combat pour chasser Nkurunziza", prévient-il.

De son côté, le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon s'est entretenu au téléphone avec le médiateur et président ougandais, Yoweri Museveni. Il a appelé à la reprise rapide du dialogue pour apaiser les tensions grandissantes et préparer la formation d'un gouvernement d'union nationale.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !