1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un mémorial pour Thomas Sankara

Une campagne de mobilisation de fonds vise à financer la construction d'un mémorial dédié au leader de la révolution burkinabè Thomas Sankara. Les organisateurs espèrent pouvoir récolter plusieurs millions de Francs CFA.

Écouter l'audio 02:09

"Finalement, l'histoire a donné raison à Thomas Sankara" (N. Zougmore)

 

La campagne de collecte de fonds, lancée ce lundi vise à récolter jusqu'à 1 milliard de F CFA par jour selon un de ses organisateurs. Le mémorial promet d'être le repère physique et visible de l'œuvre de Thomas Sankara, selon l'activiste Smockey, membre du comité international du mémorial.

Pour parvenir à la construction de ce mémorial qui se profile comme un vaste complexe socio-éducatif, le comité fait recours à une pratique populaire sous la révolution. Il s'agit de l'effort populaire d'investissement.

 

Une souscription volontaire

Il est demandé à chaque Burkinabé et toute personne qui épouse les idées du capitaine Sankara une contribution volontaire pour l'érection de l'édifice. Selon le secrétaire permanent du comité international Serge Bayala, si chacun des 10 millions de Burkinabè actifs donne 100F CFA (environ 15 centimes d'Euro), il sera mobilisé une somme de 1 milliard de F CFA par jour.

A l'image du Dr Kwameh N'Kruma, immortalisé au Ghana par un monument, des Burkinabè estiment aussi qu'il est temps de matérialiser la philosophie du père de la révolution. "Finalement, l'histoire a donné raison à Thomas Sankara", se réjouit Noufou Zougmmoré, journaliste et analyste politique burkinabé.

La souscription volontaire est lancée lors d'une cérémonie à laquelle participent le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kabore et l'ancien président ghanéen Jerry John Rawlings. Un concours architectural de l'édifice a été lancé.

Thomas Sankara a été assassiné le 15 octobre 1987. 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !