1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un laboratoire portatif pour lutter contre Ebola

Pour détecter de manière efficace et en peu de temps les infections, deux médecins de l'Université de Göttingen en Allemagne ont mis au point un laboratoire portatif qui pourrait être utile dans la lutte contre Ebola.

Dans la petite valise qui contient toutes les éprouvettes, il est possible de faire les tests en 15 minutes

Dans la petite valise qui contient toutes les éprouvettes, il est possible de faire les tests en 15 minutes

Lorsqu'une personne a de la fièvre, le premier diagnostic dans les régions froides est la grippe tandis que dans les régions tropicales c'est la „malaria". Or derrière cette fièvre il peut y avoir bien d’autres infections dangereuses comme la dengue, le chikungunya ou pire encore, le virus Ebola.

Diagnostiquer une pathologie, telle que le virus Ebola en peu de temps. C'est l'objectif poursuivi par Ahmed Abd El Wahed et Frank Torsten Hufert, deux médecins de l'Université de Göttingen en Allemagne. Ils ont créé un laboratoire portatif sous la forme d'une valise et qui ne prend pas beaucoup de place. L'idée au départ était de faciliter les dépistages du MERS-Coronavirus pendant le pèlerinage à la Mecque en Arabie Saoudite. Aujourd'hui, Ahmed Abd El Wahed espère pouvoir mettre ses recherches au service de la lutte contre le virus Ebola « dans une petite valise qui contient toutes les éprouvettes, on peut faire les tests en 15 minutes »

Le dispositif sera bénéfique aux pays ayant des problèmes de logistique pour faire les tests

Le dispositif sera bénéfique aux pays ayant des problèmes de logistique pour faire les tests

Un projet soutenu

Ce laboratoire-valise permet de réaliser des tests d’Ebola, sur place. De plus grâce à ses panneaux solaires il n’a pas besoin d’électricité et fonctionne en toute autonomie. Ce projet est appuyé par la vice-présidente du Global Democracy Initative, Karin Junker« l’idée de la valise m’a fascinée, parce qu’elle n’a pas besoin de chambre froide et parce qu’on peut établir un diagnostic sur place. Et c’est vraiment génial pour les pays qui ont de gros problèmes de logistique ».

Elle souhaite à présent que tous les hôpitaux dans les pays touchés par Ebola soient équipés d’une telle valise. Abd El Wahed propose également de l’implanter dans les aéroports :« Lorsqu’il y a un cas et vous voulez savoir s’il s’agit d’Ebola ou pas, ça serait bien si l’aéroport peut directement effectuer les tests, parce que cela dure 15 minutes ».

L’Union Européenne a annoncé un don d’un milliard d’euros pour la lutte contre Ebola. Cela pourrait servir à financer ces valises relativement peu chères par rapports aux autres moyens employés dans la lutte contre Ebola. L'unité coûte 5000 euros et le test coûte 4 euros. Cette méthode serait donc applicable.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !