1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Un instrument méconnu contre l'accaparement des terres

En mai 2012, le Comité de sécurité alimentaire mondiale adoptait des directives destinées à réglementer les achats de terre. Ces directives "volontaires" peuvent-elles changer la donne ? Gros plan sur la Sierra Leone.

default

Les terres sont généralement achetées ou louées pour y pratiquer la monoculture (ici du soja, au Paraguay)

Lorsqu'une population de petits paysans est chassée de la terre qu'elle cultivait - souvent depuis des générations - au profit d'investisseurs, on parle d'"accaparement des terres" ou de "landgrabbing". Difficile de prendre la mesure de ce phénomène, car les achats massifs de terres cultivables ne sont pas toujours à classer sous l'étiquette "accaparement" et certains contrats annoncés ne sont pas réalisés. Les directives adoptées en mai 2012 tentent toutefois de donner un cadre pour de meilleures pratiques en matière de foncier. Que peuvent changer ces directives "volontaires" ? Naomi Conrad s'est intéressée au cas de la Sierra Leone.

L'invité de l'interview de la semaine est Nabil Frik, directeur du département Afrique du Nord - Moyen-Orient à la British Arab Commercial Bank, à Londres. Il évoque la santé de l'économie mondiale et il souligne le besoin d'investir dans l'innovation, notamment en Europe.

Écouter l'audio 12:29

Un instrument méconnu contre l'accaparement des terres

Archives

Audios et vidéos sur le sujet