Un festival hors les murs à Lisbonne | Europe | DW | 14.08.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Un festival hors les murs à Lisbonne

Un festival « hors les murs », c'est-à-dire un festival qui occupe les espaces extérieurs, terrasses, jardins et même facades... voilà ce que propose Lisbonne la capitale portugaise

Portugal Das Entdeckerdenkmal in Lissabon

La découverte du monde, un symbole qui se retrouve dans les musiques du festival de Belem

Durant tout le mois d’aout , le quartier de Belem à Lisbonne est aux mains du festival CCB, c'est-à-dire un festival de plein air où se croisent les influences de la musique du monde. Il démarre avec l'Asie et la chanteuse Susheela Raman. Et puis plongée dans un mélange jazz, funk et new-orleans où se marient les racines africaines et brésiliennes avec une chanteuse portugaise qui vit à New-york . L’Afrique est aussi présente avec des groupes divers. Les concerts sont gratuits, il y a également des ateliers, des performance, bref pour les grands et les petits... un reportage de Marieline Darcy

Communication ou propagande?

Journalists gather for voting results from different EU countries at a desk at the European Parliament building in Brussels, Sunday, June 7, 2009. Europe is leaning to the right as European Parliament elections take place, with voters in many countries favoring conservative parties against a backdrop of economic crisis. (AP Photo/Yves Logghe)

Participation décevante aux élections parlementaires européennes malgré la campagne de communication

Le taux d'abstention massif aux élections européennes de juin dernier a bien sur fait couler beaucoup d'encre. 57% des citoyens européens ne sont pas allés aux urnes, malgré la campagne d'information mise en place par la Commission. Aujourd'hui, l'Union européenne dépense 100 millions d'euros par an pour sa politique de communication. Une somme qui peut paraître énorme, mais qui, en réalité, représente moins de 1% du budget communautaire.

Alors, faut-il mettre en cause la communication de l'Union Européenne pour expliquer le peu d’adhésion des citoyens européens à leurs institutions ? Henri Malosse est un vieux routier de la construction européenne. Il est président du groupe Employeurs du Comité Economique et Social Européen, l'institution communautaire qui représente les acteurs de la société civile. Cécile Leclerc lui a demandé comment il jugeait la communication de l’union européenne.

elisabeth cadot