1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

"Un espoir" pour l'Europe

Angela Merkel  a salué le "succès considérable" d'Emmanuel Macron. La chancelière n'a en revanche pas dit un mot sur le score du Front National, qui totalise malgré sa défaite plus de 10 millions de voix.

La chancelière allemande Angela Merkel voit dans la victoire d'Emmanuel Macron un "espoir" pour l'Europe qui va renforcer la coopération franco-allemande : "Nous sommes d'accord sur beaucoup d’aspects, a réagi la chancelière lors d'une conférence de presse lundi. La France et l’Allemagne avancent ensemble là où c’est possible, pour le bien des deux pays mais aussi de l’Europe. C'est exactement l'esprit que je souhaite et l'esprit qu’il va y avoir, je pense, dans la coopération avec le nouveau président."
Invité sur le plateau de la chaîne de la télévision ARD dimanche soir, le vice-chancelier et ministre de l'Économie Sigmar Gabriel s'est dit "soulagé" de l'issue de cette élection. Il a salué la victoire d'un "bon ami" et d'un "excellent politicien français".  Sigmar Gabriel a notamment commenté le positionnement favorable d'Emmanuel Macron face à l'euro. "Nous avons besoin d´un budget propre à la zone euro et d´une équivalence au parlement afin qu'il y ait une régulation démocratiquement, a expliqué le social-démocrate. Cela nous permettrait d'être compétitif  et de pouvoir investir, que ce soit dans la recherche ou encore dans l'éducation." 


Le tweet de Trump, l'appel au dialogue de Poutine

Le nouveau président a également reçu un message de félicitations de la part du Kremlin, dans lequel Vladimir Poutine l’appelle à dialoguer : "il est particulièrement important de surmonter la méfiance mutuelle et d'unir nos forces pour assurer la stabilité et la sécurité internationales".

Quant au président américain Donald Trump, c'est par son canal habituel - sur Twitter - qu'il a d'abord réagi, dimanche soir, à l'élection d'Emmanuel Macron en disant "impatient" de travailler avec le nouveau chef de l'Etat français. ll a ensuite pris son téléphone pour le féliciter personnellement pour sa victoire.

Enfin, en Europe, en marge du grand "ouf" de soulagement poussé par les principaux dirigeants de l'Union européenne, on note la réaction au Royaume-Uni  de Nigel Farage. L'ancien président de l'UKIP et leader du Brexit dénonce "une énorme tromperie" et estime que "Macron sera la marionnette de Juncker".

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !