1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un espoir nommé Kampala

Adoptée en 2009, la Convention de Kampala pour la protection des populations déplacées est entrée officiellement en vigueur jeudi. Près de 10 millions de personnes sont concernées en Afrique.

Contrairement aux refugiés qui cherchent refuge dans d'autres pays, les deplacés sont ceux qui, par peur des hostilités dans leurs provinces, fuient leurs lieux de résidence sans pour autant dépasser les frontières. Ils seraient 9,7 millions en Afrique. Adoptée en 2009, la convention de Kampala pour la protection des populations déplacées, est entrée officiellement en vigueur jeudi.

Qualifiée de « décisive » par Antonio Guterres, Haut Commissaire des Nations unies aux Réfugiés, la convention veille entre autres à ce que les personnes concernées reçoivent la protection et l'assistance nécessaires. Par ailleurs, les pays qui l'ont ratifiée sont tenus d'inscrire ses modalités dans leurs législations nationales. Ecoutez ci-dessous les précisions de Maître Brahima Koné, président de l'Union inter-africaine des droits de l'homme, au micro de Yosr Ferchichi.

Écouter l'audio 02:00

« La Convention permet une meilleure prise en charge des personnes déplacées » (Brahima Koné)

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !