1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un enfant centrafricain sur cinq ne vivra pas son 5è anniversaire

Le Coordonnateur de l'ONU en Centrafrique appelle à une aide d'urgence pour plus de deux millions de Centrafricains qui ont faim, ont besoin d'eau et de médicaments tout de suite.

Avec un taux de malnutrition chronique parmi les plus élevés au monde, la situation humanitaire en République centrafricaine est « très grave mais un peu oubliée », comme le déplore le Représentant spécial adjoint de Ban Ki-moon et Coordonnateur résident de l’ONU en Centrafrique, Fabrizio Hochschild. D’après ses services de l’OCHA, près de la moitié de la population de RCA, soit près de 2 millions de personnes, dépendent de l’aide humanitaire pour l’accès à l’eau potable, à la nourriture, aux médicaments… Et l’insécurité hors de la capitale ne facilite pas la tâche des ONG et agences onusiennes qui viennent en aide aux civils.

Écouter l'audio 03:16

'L'ironie, c'est que les conditions sont bonnes pour l'agriculture' (F. Hochschild, Coordonateur résident de l'ONU en RCA)

Fabrizio Hochschild a donc réclamé en début de semaine près de 400 millions d’euros aux donateurs internationaux pour répondre à la crise humanitaire en 2017. Une somme qui vient s’ajouter aux 2 milliards d’euros promis début novembre par les donateurs aux autorités de Centrafrique, en soutien de leur plan quinquennal de relèvement.

Ecoutez ci-contre l'interview réalisée par Sandrine Blanchard avec Fabrizio Hochschild.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.de ou laissez un message sur notre répondeur : +49-228-429 16 4948 !

Réagissez à l'actualité par SMS !