1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Un document gravé dans l'histoire iranienne

Les journaux allemands reviennent sur "l'accord historique" obtenu sur le programme nucléaire iranien. Les grandes puissances et Téhéran ont paraphé un document interdisant la fabrication de l'arme atomique par l'Iran.

L'Iran reste une zone sans arme atomique, peut-on lire en Une du quotidien die tageszeitung. Qui l'eut cru ? Après des années de négociations infructueuses entre les puissances occidentales et l'Iran, Téhéran accepte enfin d'abandonner son programme d'enrichisssement d'uranium. C'est un fait historique sans précédent s'exclament les diplomates. Mais le geste est loin d'être gratuit. Les cinq pays membres du Conseil de Sécurité de l'Onu et l'Allemagne acceptent en contrepartie de desserrer l'étau autour de l'Iran pendant six mois, commente die tageszeitung.

Atomverhandlungen mit Iran in Genf

Catherine Ashton et Mohammad Javad Zarif à Genève

C'est un premier pas vers une solution globale, constate la Frankfurter Allgemeine Zeitung, en reprenant les propos du président américain Barack Obama. Washington se réjouit surtout du fait que désormais, les puissances occidentales pourront s'assurer que Téhéran ne fabriquera pas la bombe atomique. Pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en revanche, l'accord signé à Genève est une faute historique car il donne le feu vert à l'Iran pour enrichir son uranium. Pour Tel Aviv, ceci ouvre inéluctablement la voie à Téhéran pour posséder l'arme nucléaire.

« Poignée de main prometteuse » titre pour sa part la Süddeutsche Zeitung à côté d'une photo du secrétaire d'Etat américain John kerry, serrant la main de son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, après la signature d'un document dont la teneur restera à jamais gravée dans les annales de l'histoire de l'Iran. C'est une victoire pour le nouveau président Hassan Rohani, moins de cent jours après son arrivée au pouvoir, estime le quotidien.

Atomverhandlungen mit Iran in Genf

Le président Hassan Rohani avait promis de trouver au plus vite un accord avec les occidentaux

C'est aussi une victoire pour Barack Obama, souligne la Berliner Zeitung. Quatre ans après son Prix Nobel de la Paix, le président américain semble être enfin, lentement, en voie de le mériter.

« Les militaires américains financent des chercheurs allemands », c'est ce qu'affirme par ailleurs la Süddeutche Zeitung en Une. Selon le journal, le Pentagone encourage le financement des grandes écoles et autres instituts de formation en Allemagne. En retour, le ministère américain de la Défense peut librement passer des commandes en munitions, en blindés et explosifs. Depuis 2000, au moins 22 grandes écoles allemandes ont bénéficié de ce programme dont le coût global dépasse les 10 millions de dollars, selon la Süddeutsche Zeitung. Après le scandale de la surveillance américaine, voilà une autre affaire qui risque de faire mouche.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !