1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Un dialogue (de sourds ?) sur la Syrie

La conférence dite « de Genève II » sur la Syrie s’est tenue mercredi, à Montreux, en Suisse. C’est la première fois depuis le début de la guerre qu'un dialogue direct est établi, mais les clivages restent profonds.

Écouter l'audio 07:08

"Bachar est indéboulonnable" (F. Balanche)

La coalition de l’opposition et ses soutiens réclament le départ de Bachar al-Assad comme préalable. Le ministre des Affaires étrangères syrien, Walid Moualem, lui, estime que c’est au peuple syrien de décider d’une éventuelle transition. Le chef de la diplomatie syrienne a estimé que les représentants de l'opposition en exil étaient des "traîtres" au pays. Chaque partie engagée dans le conflit bénéficie de soutiens internationaux, et les grandes puissances ont du mal à accorder leurs violons sur une résolution du conflit syrien.

C'est donc un dialogue virulent qui s’est ouvert mercredi matin en Suisse, et pourtant, Fabrice Balanche y voit un premier pas. Directeur du Groupe de recherche et d’Etudes sur la Méditerranée et le Moyen Orient basé en France, il explique aussi quels enjeux géostratégique le conflit syrien représente et pourquoi, à son avis, une transition sans Bachar al-Assad n'est pas envisageable dans l'état actuel des choses.

Ecoutez l'interview de Fabrice Balanche, directeur du GEMMO, en cliquant sur la photo ci-dessus ou le lien audio ci-dessous.

Frank-Walter Steinmeier, le chef de la diplomatie allemande, a estimé mercredi matin qu'il ne fallait pas attendre de "miracles" de la rencontre.

Depuis 2011, le conflit syrien a fait des millions de réfugiés et déplacés et au moins 130 000 morts.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !