1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

REVUE DE LA PRESSE

"Un conflit entre humanité et sécurité"

Les journaux allemands commentent l'arrestation en Allemagne d'un Syrien soupçonné de vouloir préparer un attentat, ainsi que la situation en Catalogne et l'exil de Carles Puigdemont en Belgique.

La Nordwest-Zeitung compare le Syrien arrêté en Allemagne et l'auteur de l'attentat de New York. Les deux hommes se sont radicalisés après leur immigration, constate le journal de Oldenburg qui met en cause des groupes à la solde de l'islam politique qui, depuis des décennies, agissent tels des missionnaires en Occident. La classe politique et les autorités ont trop longtemps toléré ce lavage de cerveau, accuse la Nordwest-Zeitung. Ces mosquées dans des arrière-cours, ces cercles informels, ces associations culturelles, tout cela constitue un terreau favorable au terrorisme.

L'Allemagne l'a une fois de plus échappé belle, affirment les Badischen Neuesten Nachrichten. Les services de sécurité que l'on a beaucoup critiqués ces derniers temps parce qu'ils n'ont pas pu empêcher l'attentat perpétré sur un marché de Noël  à Berlin en décembre dernier, semblent avoir cette fois fait leur travail, et rempli leur mission qui consiste à protéger ceux qui habitent en Allemagne.

Deutschland Syrische Flüchtlinge (picture-alliance/dpa/P. Pleul)

Une famille syrienne devant un centre d'accueil dans le Brandebourg

Quatre des six derniers attentats sont à mettre sur le compte de demandeurs d'asile, souligne la Mitteldeutsche Zeitung. Mais ce n'est pas une raison pour tomber dans l'hystérie ou le dénigrement. Et le quotidien de Halle de rappeler que plus d'un million de personnes sont venues en Allemagne, pour la plupart parce qu'elles n'avaient pas le choix. Ce qui est sûr, c'est qu'il existe un conflit entre humanité et sécurité, et que ce n'est pas en niant son existence que l'on va le résoudre, conclut la Mitteldeutsche Zeitung.

 

L'exil de Carles Puigdemont

Les journaux allemands reviennent également sur le fait que Carles Puigdemont se soit retranché à Bruxelles. Le Catalan a rejoint ses amis les nationalistes flamands, écrit la Leipziger Volkszeitung.

Spanien Barcelona - Sitzung im Katalanischen Regionalparlament: Carles Puigdemont (Reuters/A. Gea)

Carles Puigdemont était absent lors du procès contre les dirigeants catalans

Avec ce déplacement, il a exporté le conflit interespagnol en Belgique, un conflit qui, selon le journal, va atterrir incessamment sous peu sur la scène européenne. Jusqu'à présent, l'UE a tout fait pour se tenir à l'écart. Mais ce temps-là est révolu, affirme la Leipziger Volkszeitung.

Die Welt se dit consterné par le nombre de médias allemands qui sont tombés dans le piège de la propagande des séparatistes catalans. D'après le journal, les décisions de Madrid de destituer le gouvernement illégal de Catalogne, de punir les sécessionistes et d'organiser des élections sont des mesures raisonnables. Elles doivent être soutenues par tous les démocrates européens, conclut le quotidien.

 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !