1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Un code de bonne conduite pour la presse

Les rédactions sont-elles réellement indépendantes vis à vis des annonceurs qui font de la publicité dans les colonnes de leurs journaux? Pour tenter d'assurer cette indépendance, plusieurs rédactions se sont dotées d'un code d'éthique.

Un code éthique pour séparer l'information de la publicité déguisée

Un code éthique pour séparer l'information de la publicité déguisée

"Publiez un bon papier et je vous finance une campagne de pub". C'est le deal proposé recemment par une agence berlinoise de relations publiques à plusieurs quotidiens régionaux pour organiser avec eux la promotion des PME, avec le concours du Ministère de l'Economie. En cadeau, l'agence promettait à chaque journal un volume de publicité de l'ordre de 30 à 40 mille euros. C'est un quotidien de Cologne qui a révélé le scandale. Très embarrassé, le Ministère de l'Economie s'est immédiatement séparé de son agence, mais le mal était fait, reconnaît Hans Joachim Fuhrmann, porte-parole de la Fédération allemande des éditeurs de journaux :

"Ces affaires existent, c'est vrai. Elles existent depuis que les journaux sont financés par la publicité. Mais aujourd'hui, avec Internet, aucun journal ne peut plus se permettre de tricher, car cela se sait. Grâce aux nouveaux médias et aux blogs, on peut mieux s'informer. Le scandale éclate immédiatement. Il y a toujours quelqu'un pour dénoncer la rétention de telle ou telle information ou les connivences avec les publicitaires. Les médias, aujourd'hui, ont intérêt à rendre compte des faits de façon critique et indépendante. Il y va de leur crédibilité. Quant aux annonceurs, ils doivent s'interdire toute intervention."

Face aux pressions, les entreprises de presse allemandes se dotent d'un code d'éthique, comme le groupe Westdeutsche Allgemeine Zeitung qui rassemble plusieurs titres dans la Rhur, avec un tirage total de 580 mille exemplaires. Les 300 rédacteurs ont signé un texte avec la rédaction et le comité d'entreprise pour séparer clairement le travail rédactionnel de la publicité. L'indépendance des rédactions est garanti, les journalistes s'engagent à refuser les cadeaux, les voyages d'agrément et à déclarer les rabais consentis à la presse sur certains produits. Pourtant la frontière entre information et publicité déguisée n'est pas toujours facile à tracer, reconnaît Hans Joachim Fuhrmann :

"Prenons le cas d'un critique gastronomique qui écrit un papier sur un restaurant où il a bien mangé. Est-ce que c'est du journalisme où une publicité déguisée, incitant à aller dans ce restaurant? Même chose pour le journaliste qui assiste à un concert, essaie un nouveau modèle de voiture ou teste un voyage. Nous débattons en ce moment de la frontière entre la nécessité d'informer les lecteurs et le travail de relations publiques."

En Allemagne, en cas de litige, chaque citoyen peut saisir le Conseil Allemand de la Presse, crée en 1956, une sorte d'autorité morale qui rassemble les représentants des fédérations d'éditeurs de journaux et deux syndicats de journalistes. Chacun dispose de cinq représentants au Conseil, qui élisent une commission, chargée d'examiner les recours. Lutz Tilllmanns, Directeur du Conseil Allemand de la Presse :

"Ces dernières années, nous avons prononcé en moyenne entre 25 et 35 blâmes, parmi lesquels une bonne douzaine pour non-respect des règles de séparation entre information et publicité. Sur les 900 plaintes déposées l'an dernier, nous en avons retenues 350, la moitié ont débouché sur des sanctions. La plus sévère, c'est le blâme parce que les journaux s'engagent à en publier le texte."

Les dérapages entre information et publicité continueront sans doute d'exister, malgré la mise en place de code d'éthique. Mais le risque d'être confondu est désormais plus grand.

Ecoutez aussi dans cette émission :

La désertification du sud de l'Europe et les différents moyens d'y remédier.

  • En Espagne
  • Au Portugal

Audios et vidéos sur le sujet