1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Un cessez-le-feu en attente

Depuis huit jours le conflit entre l'Etat hébreu et le Hamas qui contrôle l'enclave de Gaza fait régner la peur parmi les populations. On dénombre quelque 138 Palestiniens et cinq Israéliens tués dans ces violences.

Gazakonflikt Anschlag auf Bus in Tel Aviv

L'explosion d'un bus à Tel-Aviv a augmenté la peur des Israeliens

On avait cru le cessez-le-feu très proche. L'Egypte qui est au centre des négociations diplomatiques avait fait espérer un arrêt des combats à partir de minuit. Mais à Jérusalem, la réaction était plus nuancée. Et finalement l'annonce est tombée: pas d'accord sur le cessez-le feu. Le mouvement islamiste du Hamas qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007 a accusé Israel de ne pas avoir répondu aux propositions qui lui étaient faites. En réalité l'exigence du Hamas de la levée du blocus israelien de la bande de Gaza semble être la pierre d'achoppement qui a fait échouer les négociations. Israel de son côté demande un cessez-le feu provisoire, complété par un traité interdisant la livraison d'armes à Gaza. A son arrivée, la secrétaire d'état américaine Hillary Clinton s'est d'ailleurs montrée prudente: " Dans les jours à venir les USA , leur partenaire Israel et l'ensemble de la région vont collaborer pour trouver une solution qui garantisse la sécurité des populations en Israel, qui améliore la situation des habitants de la bande Gaza et qui rapproche l'ensemble de la région d'une paix globale."

La secrétaire d'état américaine Hillary Clinton a rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas pour trouver un compromis

Hillary Clinton a rencontré Mahmoud Abbas pour trouver un accord

Le Président Obama, dont les relations avec Benjamin Netanyahu ne sont pas au beau fixe, a d'ailleurs  remercié par télephone le Président egyptien Mohamed Morsi pour les efforts qu'il déployait en faveur de la "désescalade" du conflit.

Le temps de la diplomatie

Hillary Clinton qui s'est entretenue avec le Premier ministre israelien Benjamin Netanyahu et a rencontré aujourd'hui le Président palestinien Mahmoud Abbas a évoqué un accord "dans les jours à venir". Le Président Abbas, de son côté, souhaite que le cessez-le-feu soit annoncé avant qu'elle quitte Le Caire, c'est  ce qu'a déclaré le négociateur Saeb Erakat. C'est en tout cas en Egypte, que sera trouvée la solution. L'Egypte où le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon a appelé à l'arrêt immédiat des tirs de roquettes palestiennes. "L'heure est à la diplomatie" a-t-il rappelé...

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !