1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un centre anti-Aqmi en discussion à Alger

Les chefs des services de renseignement d'Algérie, de Mauritanie, du Niger et du Mali finalisent la mise en place d’un centre commun de renseignement en matière de lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel.

default

Un otage d'Aqmi en 2009 au Mali

Al-Qaïda au Maghreb islamique, Aqmi, très actif dans la région du Sahel, a revendiqué l'enlèvement il y a deux semaines de sept otages dans le nord du Niger : cinq Français, un Togolais et un Malgache. Des otages qui ont depuis été transférés par leurs ravisseurs dans le nord-est du Mali, près de la frontière algérienne. La création de ce centre par la coalition anti-Aqmi pourra-t-elle efficacement lutter contre le terrorisme dans le Sahel ? C’est la question que Kossivi Tiassou à posée à Unnir Abdallah, spécialiste d’Aqmi et professeur à l’université de Tanger au Maroc, le Maroc qui est d'ailleurs le grand absent à cette rencontre et à Abidi Hasni, directeur du centre de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève en Suisse

.Edition : Marie-Ange Pioerron

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !