1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Un atlas montre les effets néfastes de l'industrie de la viande

Plusieurs organisations allemandes ont mis au point le "Fleischatlas", l'Atlas de la viande. L'occasion de revenir sur une habitude alimentaire qui a des conséquences importantes pour l'environnement et les hommes.

Le rayon viandes d'un supermarché de Hanovre, en 2011

Le rayon viandes d'un supermarché de Hanovre, en 2011

Dans 85% des foyers allemands, on mange de la viande quotidiennement, parfois plusieurs fois par jour. En moyenne, un Allemand consomme 90 kg de viande par an. Si l'on multiplie par 81 millions d'habitants, cela fait plus de 7 millions de tonnes par an. Tous ces animaux, il faut bien les nourrir et l'organisation de cette chaîne alimentaire a des conséquences au niveau international. Sabine Kinkartz s'est penchée sur le "Fleischatlas", l'Atlas de la viande, mis au point par la Fondation politique Heinrich-Böll, en collaboration avec le BUND (Union allemande pour l'environnement et la protection de la nature) et le journal "Le Monde diplomatique".

L'invitée de l'interview de la semaine est Sandra Carvão, la directrice de la communication de l'Organisation mondiale du tourisme. Elle revient pour nous sur l'année 2012, marquée par la crise économique en Europe et par d'importants bouleversements dans le monde arabe. Ce qui n'a pas empêché le flot des touristes de passer le cap du milliard.

Écouter l'audio 12:30

Un atlas montre les effets néfastes de l'industrie de la viande

Archives

Audios et vidéos sur le sujet