1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un an de prison ferme pour Hama Amadou

Au Niger, la cour d'appel de Niamey a rendu son verdict dans le procès de l'affaire de supposition d'enfants impliquant une vingtaine de personnes, dont l'opposant. Ses avocats dénoncent une parodie de justice.

Écouter l'audio 01:49

"Pour nous il n'y a pas eu de procès équitable"

Le procès s'est deroulé en l'abscence de la défense qui soulevé des incompétences d'inconstitutionnalité de la procédure. Mais la requête a été rejetée par la cour, qui a jugé et condamné la vingtaine d'accusés à des peines allant d'un à cinq ans d'emprisonnement ferme. Hama Amadou, qui se trouve en exil en France, a été condamné à un an de prison ferme. Il avait déjà passé quatre mois derrière les barreaux avant le premier tour de la présidentielle de mars 2016 dont il était sorti deuxième. Ses avocats et ses partisans dénoncent une parodie de justice. Cliquez sur l'image pour écouter les explications de notre correspondant à Niamey, Mahamadou Abdoulkarim.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !