1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Un accord "historique"?

L'accord sur le dossier nucléaire iranien conclu hier à Vienne après plus d'une décennie de négociations entre l'Iran et les grandes puissances du groupe 5+1, occupe largement les éditorialistes allemands.

Iraner feiern das Ergebnis der Nuklearverhandlungen in Wien

A Téhéran, les Iraniens fêtent la signature de l'accord


"Que l'on dise encore que la diplomatie ne parvient qu'à peu de choses, et les Nations unies à rien du tout! Le contraire est vrai ! s'exclame l'éditorialiste de la Frankfurter Rundschau. L'accord passé avec l'Iran est tout simplement un accord "historique". Il aide à rendre plus sûre une région instable et ouvre des perspectives aussi bien politiques qu'économiques qui étaient fermées jusqu'à présent... "

Atomabkommen mit dem Iran unterschrieben

Une Iranienne tient une pancarte remerciant le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif

"On devrait faire très attention à l'usage du mot „historique“, lit-on par contre dans le quotidien de Nuremberg, Nürnberger Nachrichten. "À peine les négociations de Vienne sur le dossier nucléaire iranien étaient - elles conclues, que ce qualificatif a été employé par tous les médias. Un tel optimisme n'est pas fondé, estime l'éditorialiste. D'après tout ce que l'on sait jusqu'ici, on peut seulement dire que les plus grosses difficultés ont été surmontées. Maintenant il s'agit de réaliser dans la pratique les clauses du texte de l'accord. Et cela risque d'être fort difficile ! ", conclut le journal.

Certains journaux mettent l‘accent sur la levée des sanctions contre l'Iran et le renforcement du rôle de la République islamique dans la région.

"L‘Iran profite de l'accord sur deux point fondamentaux ", estime la Frankfurter Allgemeine Zeitung, la FAZ: "les sanctions à son égard vont être progressivement levées, et l'Iran n'est plus un état "paria". La levée des sanctions ne sera certes pas rapide. Et l‘Iran doit encore prouver qu'il est davantage en mesure de stabiliser la région que ne peut le faire l'Arabie Saoudite.

Rede Ajatollah Ali Chamenei zu Atomgesprächen

L'ayatollah Ali Khamenei a fait des concessions pour un meilleur avenir

Le Guide de la Révolution, Khamenei veut les deux: que les sanctions soient levées et que l'Iran renforce sa position en tant qu'important acteur régional. Et pour cela, conclut la FAZ, il s‘accommode de la réduction du programme nucléaire iranien et du fait que les Etats-Unis se sont largement imposés, par exemple lors des futurs contrôles comme pour la durée de l'accord…"

Enfin la Süddeutsche Zeitung de Munich se demande "si les 13 années de négociations en ont valu la peine ? En toute franchise, la réponse est qu'on ne le sait pas. Du moins pas encore. On peut évaluer l'accord passé à Vienne de trois manières: de manière optimiste, de manière réaliste ou de manière pessimiste. Quelle vue est la bonne, on ne le saura sans doute au plus tôt que dans une ou deux décennies. L'accord de Vienne entame un voyage vers l'inconnu“, conclut la Süddeutsche.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !