1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

« Un écrivain tout court »

L’Allemagne découvre Dany Laferrière, écrivain haïtien installé au Québec. La France le consacre académicien. Rencontre avec un auteur qui a « l’usage du monde » et qui crée des ponts.

Écouter l'audio 12:38

Ecoutez le Forum des Cultures !

Un écrivain tout court sans attribution où compteraient seulement le verbe et l’écriture… voilà ce que souhaite Dany Laferrière. Né à Port-au-Prince où il a grandi, il a dû fuir Haïti à l’âge de 20 ans. Depuis, il vit à Montréal au Québec avec un détour d’une dizaine d’années aux Etats-Unis. Il a publié près de 25 ouvrages – mais l’Allemagne le découvre seulement maintenant. Un roman traduit et déjà un prix puisque Dany Laferrière et sa traductrice Beate Thill viennent de remporter le prix littéraire international de la littérature décerné par la maison des cultures du monde de Berlin.

Beate Thill a traduit les oeuvres de Dany Laferrière en allemand

Beate Thill a traduit les oeuvres de Dany Laferrière en allemand

Il est le premier Haïtien, le premier Québécois et le deuxième Noir après Senghor à devenir membre de l’Académie Française. Une élection prestigieuse mais Dany Laferrière lui garde la tête sur les épaules et dit qu’il ne devrait pas s’en étonner.

Le destin a voulu que Dany Laferrière soit là lorsque la terre a tremblé à Port-au-Prince ce 12 janvier 2010. Il participait alors à un festival littéraire. L’écrivain a tout de suite pris son stylo et son calepin avant même que les secours et les journalistes n’arrivent sur place. Dans « Tout bouge autour de moi », il a décrit cette catastrophe et la façon dont les haïtiens ont fait face.

Audios et vidéos sur le sujet