1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Uhuru Kenyatta "provisoirement" hors de cause ?

Fatou Bensouda la procureure de la CPI à qui les juges avaient donné un délai d'une semaine pour maintenir ou retirer sa plainte, Fatou Bensouda a donc décidé de retirer ses charges contre le président kényan.

Le président kényan Uhuru Kenyatta réaffirme son innocence

Le président kényan Uhuru Kenyatta réaffirme son innocence

La réaction du président kényan n'a pas tardé : Uhuru Muigai Kenyatta se dit "innocenté" après la décision de la Cour pénale internationale d'abandonner les poursuites à son encontre pour crimes contre l'humanité. "J'ai clamé à plusieurs reprises mon innocence devant le peuple kényan et le monde entier", a affirmé M. Kenyatta dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée de ce vendredi, Fatou Bensouda la procureure de la CPI avait, dans un document officiel, décidé de retirer les charges contre le président kényan. Elle a invoqué une insuffisance de preuves pour mettre en cause la responsabilité criminelle de Uhuru Kenyatta dans les violences postélectorales de fin 2007- début 2008. Des violences qui avaient fait plus de 1.000 morts et 600.000 déplacés.

Mais ce retrait des charges n'exclut pas "la possibilité de retenir de nouvelles charges contre M. Kenyatta" a précisé la procureure Fatou Bensouda. Ce qui laisse penser que Uhuru Kenyatta pourrait plus tard être rattrappé par la CPI.

Dans l'immédiat, quelles sont les conséquences de cet abandon de la procédure ? Gaelle Carayon, chargée de la CPI à l'ONG Redress basé à Londres donne son point de vue dans une interview accordée à Fréjus Quenum

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter l'interview avec Gaelle Carayon !

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !