1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Tyson Furry abandonne ses titres mondiaux

Contrôlé positif à la cocaïne le 22 septembre, le boxeur britannique Tyson Furry abandonne ses titres de champion du monde poids lourds de boxe WBO et WBA. Il souhaite se concentrer sur son traitement médical.

Le boxeur, âgé de 28 ans, a admis avoir pris "beaucoup de cocaïne" à cause de sa dépression. Aujourd'hui, il se dit "incapable de boxer". Champion du monde à la surprise générale face au roi de la catégorie Vladimir Klitschko en novembre 2015, Tyson Fury devait rencontrer à nouveau l'Ukrainien le 29 octobre à Manchester mais la revanche a bien évidemment été annnulée. Le British Boxing Board of Control, qui gère la boxe anglaise professionnelle au Royaume-Uni, s'est réuni mercredi pour savoir s'il retirait sa licence à Fury en raison de ses problèmes de drogue. Il devrait communiquer sa décision dans quelques jours.

Nadal n'y arrive pas

Olympiade Rio Tennis Rafael Nadal (picture-alliance/dpa/M. Reynolds)

Rafael Nadal, c'est pas la grande forme

C'est grâce à sur un superbe retour gagnant que Victor Troicki a remporté son match contre Rafael Nadal, mercredi sur le score de 6-3, 7-6. Le Serbe, 31ème joueur mondial, a su rester agressif et déterminé lors du jeu décisif du second set, après avoir largement dominé le n°5 mondial lors de la première manche. C'est la première fois que Troicki bat l'Espagnol en six confrontations. Nadal, après sa défaite en quarts la semaine dernière à Pékin, confirme sa mauvaise forme. Il n'a plus gagné de titre depuis Barcelone en avril.

Le beau geste de Serge Aurier

Fußball Afrika Cup 2015 Kongo vs. Elfenbeinküste 4.2.2015 (Reuters/M. Hutchings)

Serge Aurier (à gauche)

Hier, le défenseur de la Côte d'Ivoire, a été remercié publiquement par le sélectionneur du Mali, Alain Giresse, pour avoir sauvé la vie d'un de ses joueurs lors des éliminatoires à la Coupe du monde 2018.  Après un choc avec un autre joueur, Moussa Doumbia était, selon Alain Giresse "en train d'avaler sa langue et de s'étouffer". Serge Aurier et un joueur malien ont alors eu le réflexe de vite mettre  Moussa Doumbia sur le côté et de passer sa main pour lui retirer sa langue.  "Serge a eu un réflexe énorme. Je lui en ai parlé après et je l'ai même remercié d'avoir eu ce sang-froid", a ajouté l'ancien joueur francais.  Jusqu'ici, ce match remporté samedi par la Côte d'Ivoire (3-1) avait fait beaucoup parler pour un autre geste d'Aurier, qui avait mimé un égorgement pour célébrer un but.  Le geste du joueur du Paris Saint-Germain figurait parmi les sujets les plus commentés sur les réseaux sociaux francophones le lendemain du match.