1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Turbulences à 7 jours des JO de Rio

Plus que sept jours avant la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques à Rio. Entre les menaces de l'Etat islamique et celles des fonctionnaires, le climat est tendu pour les derniers préparatifs.

Jeudi, un Brésilien d'origine libanaise qui aurait prêté allégeance au groupe Etat islamique a été arrêté. Chaer Kalaoun est âgé d'une trentaine d'années. Ce sont ses publications sur Facebook, en faveur du groupe terroriste, qui ont alerté la police. Le détenu aurait des liens avec des entités terroristes depuis la Coupe du monde 2014, a déclaré le ministre de la Justice, Alexandre de Moraes, Selon ce dernier, Chaer kalaoum est allé en Syrie et recrute des gens depuis son retour au Brésil. Des allégations que son avocat dément.
Menace de grève dans les transports
Une grève prévu à partir du 4 août, soit la veille de l'ouverture des Jeux et pour une durée illimitée. Les fonctionnaires réclament une augmentation de salaire.
Ce n'est pas la première fois que le personnel du transport bloque les transports avant un grand évènement sportif : pendant la Coupe du monde de football 2014 au Brésil, les employés du métro de São Paulo avaient fait grève pendant cinq jours, jusqu'à ce qu'ils obtiennent satisfaction. Et puis à Rio de Janeiro, le personnel au sol des deux aéroports de la ville avait déclenché des grèves partielles au moment où des milliers de touristes arrivaient pour assister au Mondial de foot.
Cette fois, les négociations se poursuivent sous la houlette de la justice du travail et une assemblée générale des employés est prévue le mercredi 3 août.
L'arrivée des athlètes russes à Rio

L'arrivée des athlètes russes à Rio

Les athlètes russes sont arrivés à Rio

Quelques dizaines de sportifs russes, autorisés par leurs fédérations internationales à participer aux JO-2016 du 5 au 21 prochain, ont atterri jeudi soir à Rio de Janeiro. Les athlètes ont été accueillis par des compatriotes à l'aéroport international de Rio. "Nous devons les soutenir deux fois plus à cause de cette histoire, notre équipe doit être plus forte", déclarait Anatoly Saving, un des supporters. Initialement prévue à 387 personnes par le comité olympique russe, la délégation russe qui défilera dans le stade Maracana le 5 août s'est depuis réduite à 273 athlètes dans 30 disciplines.
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !