Tunisie: un ″pacte civil″ pour le parti islamo-conservateur Ennahdha | Afrique | DW | 24.05.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tunisie: un "pacte civil" pour le parti islamo-conservateur Ennahdha

Le parti islamo-conservateur Ennahdha rentre dans une nouvelle ère, avec le vote d'un pacte civil qui doit marquer la distinction entre activités religieuses et activités politiques.

Écouter l'audio 02:08
Now live
02:08 min

"Nous sommes un parti démocratique civil, qui s'inscrit dans les valeurs de la Constitution tunisienne, avec un référentiel musulman" (Rached Ghannouchi)

Les résultats finaux du dixième congrès d'Ennahdha sont connus. On sait que Rached Ghannouchi - figure historique et co-fondateur du mouvement - a été réélu président du parti avec 75% des voix, une confiance renouvelée sans surprise. Les grands changements ont eu lieu dans la structure et l'identité du parti, le débat est lancé sur la scène politique tunisienne. La décision de "sortir de l'islam politique" "n'est pas une décision tombée du ciel mais le couronnement d'un processus historique", a fait savoir Rached Ghannouchi.

Plus de détails avec Mohamed Haddad, qui était sur place à Hammamet et Tunis.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet