1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tunisie: entre optimisme et désillusion

C'était le 14 janvier 2011, la rue tunisienne chasse Zine el-Abidine Ben Ali du pouvoir. La Tunisie devient démocratique. Mais cinq ans après, certains trouvent le processus bien long: c'est le cas de Adnen Meddeb.

Écouter l'audio 02:16

"Le poste de police juge que tu es coupable et le tribunal ne fait que valider"

Adnen Meddeb, 27 ans, a été arrêté en novembre 2015, à une période où les forces de l'ordre étaient sur le qui vive. L'attentat contre la garde présidentielle venait d'avoir lieu. Le couvre-feu venait d'être instauré. Ce cinéphile, employé des journées cinématographiques de Carthage, est arrêté par une patrouille quelques minutes après le début du couvre feu. Il se dit victime d'un acharnement policier - à l'image de toute une jeunesse qui refuse de rentrer dans le rang. Une jeunesse qui manifestait il y a cinq ans exactement contre le régime dictatorial du président Ben Ali. Mohamed Haddad est allé à la rencontre d'Adnen, à Hammam El Ghezaz, à l'extrême est de la Tunisie, sur les rives sud de la Méditerranée. Écoutez son reportage en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !