1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Troubles entre Kurdes et Turcs à Berlin - Cristina Kirchner élue présidente

En Une de la presse aujourd’hui : les troubles qui ont éclaté entre Kurdes et Turcs à Berlin, reflets des tensions entre Ankara et les rebelles du PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan. Autre thème qui fait les gros titres des journaux allemands : la victoire de Cristina Fernandez de Kirchner à l’élection présidentielle d’Argentine.

Cristina Fernandez de Kirchner, élue présidente d'Argentine au premier tour

Cristina Fernandez de Kirchner, élue présidente d'Argentine au premier tour

Le Kurdistan à Berlin, titre la Frankfurter Rundschau, le conflit entre la Turquie et les extrémistes kurdes touche aussi l’Allemagne. Des responsables politiques craignent une escalade des violences sur le sol allemand, rapporte le journal. La cause de leur inquiétude : les affrontements entre Kurdes et Turcs dimanche soir à Berlin, lors desquels la police a tout juste réussi à éviter le pire. D’autres incidents ont eu lieu à Heilbronn, à Mülheim, ainsi qu’à Innsbruck en Autriche. Selon le vice-président du groupe parlementaire chrétien-démocrate, Wolfgang Bosbach, il faut faire attention à ne pas importer en Allemagne les conflits d’autres régions du monde.

La Tageszeitung se montre plus sereine. Malgré la montée du nationalisme turc, attisée aussi en Allemagne par le biais de grands journaux comme Hürriyet, la majorité des immigrés turcs ne se sont pas laissé impressionner, et c’est là le signe de leur intégration. Ce n’est qu’une petite minorité radicale qui est responsable des troubles à Berlin et ailleurs.

Hier première dame, demain présidente, titre die Welt, qui publie une photo de Cristina Fernandez de Kirchner après l’annonce de sa victoire à l’élection présidentielle dimanche. En Argentine, la plus haute fonction de l’Etat reste dans la famille Kirchner, écrit le quotidien. Celle qui était jusqu’à présent première dame a été élue présidente dès le premier tour. La sénateur de 54 ans succédera à son mari Nestor Kirchner à la tête de l’Etat le 10 décembre.

La Süddeutsche Zeitung estime que Cristina Fernandez de Kirchner suivra certainement les grandes lignes de la politique de son mari, politique qui a permis au pays de sortir de la crise économique. D’un autre côté, l’Argentine a besoin de changement. Beaucoup de sociétés étrangères jugent que les conditions n’y sont pas sûres pour de gros investissements. L’inflation et la crise énergétique demandent de nouvelles solutions, la corruption et la criminalité aussi. La future présidente devrait miser moins sur les subventions et plus sur l’éducation et le système de santé.

  • Date 30.10.2007
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2ep
  • Date 30.10.2007
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2ep
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !