1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Troubles au Congo-Brazzaville

Alors que la réélection de Denis Sassou Nguesso est validée, des coups de feu ont été entendus dans des quartiers de Brazzaville, favorables à l'opposition. D'anciens miliciens Ninjas, sont dans le viseur du pouvoir.

Écouter l'audio 01:58

"Vous avez des personnes qui sont nostalgiques de la méthode ancienne" (Arlette Soudan-Nonault)

Dans la soirée de lundi, la cour constitutionnelle a validé la réélection dès le premier tour de l'élection présidentielle, du président congolais Denis Sassou Nguesso. Plus tôt dans la matinée, des coups de feu avaient été entendus, impliquant des assaillants et les forces de sécurité dans des quartiers situés dans le Sud de la capitale Brazzaville. Un premier bilan, non officiel, fait état d'une quinzaine de morts. D'après d'autres sources, deux postes de police ont été incendiés. Des habitants des quartiers où les coups de feu ont été entendus ont fui dans la panique leur domicile. Les coups de feu ont été entendus pendant au moins quatre heures.

Si le calme est pour le moment revenu, de nombreuses questions demeurent. Le pouvoir a publié une déclaration à la télévision publique indiquant qu'il s'agissait d'ex-miliciens Ninja Nsiloulou, des combattants d'une ancienne faction issue de la guerre civile qui avaient frappé le pays après le retour au pouvoir de Sassou Nguesso, en 1997.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !