1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Trois policiers allemands tués en Afghanistan

Deux grands thèmes se partagent aujourd’hui les gros titres des journaux allemands : l’attaque qui a coûté la vie à trois policiers allemands en Afghanistan et la série d’attentats dans le nord de l’Irak, qui ont fait plus de 200 victimes et qui visaient une minorité religieuse, les Yézidis. La presse fait aussi le bilan de 5 ans de réformes sociales Hartz en Allemagne, du nom de l'ancien directeur des ressources humaines de Volkswagen, Peter Hartz.

Sur les lieux de l'attentat, à l'est de la capitale afghane, Kaboul

Sur les lieux de l'attentat, à l'est de la capitale afghane, Kaboul

Die Welt tout comme la Süddeutsche Zeitung, publient en première page une photo du lieu de l’attentat en Afghanistan: le camion qui transportait les policiers est renversé sur le côté, endommagé par l’explosion de la bombe. Autour, une équipe cherche des indices. Les deux journaux rapportent que les talibans ont revendiqué l’attentat qui a tué les trois Allemands.

« Berlin confirme son engagement en Afghanistan » titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Plus le sang coulera, plus les Allemands seront tentés de retirer du pays leurs soldats et leurs policiers, tel est le calcul des talibans, écrit le journal. Un calcul qui ne doit pas fonctionner. L’Allemagne ne doit pas de se laisser intimider ni céder au chantage.

Pour la Frankfurter Rundschau, cet attentat est doublement douloureux pour le gouvernement allemand. D’une part parce que le débat sur la prolongation des trois mandats en Afghanistan est imminent. D’autre part parce que pour la première fois, des policiers et non des soldats ont été pris pour cible. Pour assurer la formation des forces de l’ordre afghanes, l’Allemagne devra compter sur des volontaires issus de la police nationale et régionale. Et ceux-ci savent à présent qu’il n’y a plus aucun lieu sûr en Afghanistan.

La Tageszeitung revient sur la série d’attentats qui a tué plus de 200 personnes au nord de l’Irak et rappelle que jusqu’à présent, Kurdes, Chrétiens, Yézidis et autres groupes ethniques vivaient en paix dans la région. Les cellules terroristes se rabattent sur des régions paisibles quand l’armée avance sur leurs territoires, écrit le journal. Les terroristes apportent mort et destruction dans l’ensemble de l’Irak pour achever de déstabiliser le pays.

La taz évoque aussi les grandes réformes sociales qu’a connues l’Allemagne au cours des cinq dernières années. « Comment Hartz a changé la république » titre le quotidien. L’introduction de la réforme Hartz VI, qui a fusionné l’aide sociale et les allocations chômage de longue durée, a été suivie lors de l’été 2004 par de gigantesques manifestations. Pour la Tageszeitung, c’était là une véritable révolution de la culture politique en Allemagne, car pour la première fois, l’ensemble de la société se préoccupait du problème de la pauvreté.

  • Date 16.08.2007
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2fb
  • Date 16.08.2007
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2fb
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !