1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Trois lauréats reçoivent le prix Nobel alternatif

Le "Right Livelihood Award 2012", un prix communément qualifié de prix Nobel alternatif, a été remis vendredi au parlement suédois à Stockholm. Un Turc, une Afghane et un Américain sont les trois lauréats.

Hayrettin Karaca

Hayrettin Karaca

Trois personnalités qui se sont particulièrement engagées pour l'environnement ou les droits de l'Homme - un Turc, une Afghane et un Américain - reçoivent le prix Right Livelihood 2012. Le groupe britannique CAAT (Campagne contre les ventes d'armes) est également récompensé.

Hayrettin Karaca

Âgé aujourd'hui de 90 ans, il est souvent qualifié de grand-père des défenseurs turcs de l'environnement. Hayrettin Karaca (photo de tête) a lutté une grande partie de sa vie contre une forme d'industrie qui détruit l'environnement. Lui-même est pourtant un ancien industriel du textile. Mais dès les années 1970, lors de ses déplacements à travers tout le pays, il prend conscience des dommages subis par l'environnement, de l'érosion des sols, de la déforestation sauvage, de la pollution.

Karaca commence alors à documenter toutes les atteintes à l'environnement dont il est témoin, et ne cesse d'en informer le monde politique et la société. Il crée lui-même un parc avec 14.000 espèces de plantes et d'arbres rares ou menacés. Dans les années 1990, Karaca met en place une fondation, Tema, qui lutte pour la protection de l'environnement. Aujourd'hui, sa fondation emploie plus de 450.000 militants bénévoles !

Sima Samar in Kabul 2011

Sima Samar

Sima Samar, la lauréate afghane

Celle que l'on nomme souvent la médecin des pauvres, Sima Samar n'a que 22 ans lorsque son mari disparaît, ainsi que ses trois frères et 60 autres membres de sa famille lors de la guerre en Afghanistan à la fin des années 1970. Elle ne les reverra plus jamais. La jeune chiite ne perd pas courage et étudie la médecine à l'Université de Kaboul. Mais peu après son doctorat elle doit fuir le pays pour se réfugier au Pakistan où elle vit 17 ans en exil.

Jeune médecin, elle travaille longtemps dans un camp de réfugiés afghans. En 1987, elle fonde le premier hôpital pour femmes et enfants dans la ville frontière de Quetta puis, 2 ans plus tard, fonde l'organisation Schuhada, qui patronne entre-temps plus d'une centaine d'écoles ainsi que qu'une quinzaine d'hôpitaux et de dispensaires en Afghanistan et au Pakistan. Rentrée en Afghanistan en 2001, elle y devient ministre des Affaires féminines avant de démisionner en 2002 pour endosser la présidence de la Commission indépendante des droits de l'Homme afghane.

Gene Sharp Autor

Gene Sharp

L'Américain Gene Sharp

Le surnom de Gene Sharp, âgé aujourd'hui de 84 ans, c'est le "Machiavel de la non-violence". Objecteur de conscience à 25 ans, au début des années 1950, il refuse de quitter son Ohio natal pour aller tuer des gens lors de la guerre de Corée. L'admirateur de Mahatma Gandhi est alors condamné à 9 mois de prison. Depuis toujours, il est persuadé que la révolution peut être non violente.

Auteur de nombreux ouvrages sur le sujet, il fonde en 1983 à Boston l'insitut Albert-Einstein pour la recherche de formes de résistance non violentes. Dix ans plus tard, il publie son livre majeur « De la dictature à la démocratie : un guide pour la libération ». Un ouvrage traduit en plus de 30 langues et qui fait bouger le monde. Les activistes pour la démocratie s'en inspirent alors en Serbie, en Ukraine, en Égypte, en Birmanie et ailleurs.

Enfin, le prix Right Livelihood Award 2012, est aussi attribué au CAAT, le groupe pacifiste britannique "Campaign Against Arms Trade" qui lutte depuis 1974 déjà contre le commerce des armes.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !