1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Trois jours de deuil au Nigeria

Un avion de la compagnie nigériane Dana Air s'est écrasé dimanche avec 153 personnes à bord sur un secteur peuplé de Lagos. Le bilan devrait être lourd. La direction de l'aviation civile est pointée du doigt.

Images du crash du MD 83 de Dana Air à Lagos

Images du crash du MD 83 de Dana Air à Lagos

Pourquoi le MD 83 de la compagnie Dana Air s'est-il écrasé sur un quartier populaire de Lagos ? Qu'est-ce qui n'a pas bien fonctionné ? Les interrogations se multiplient alors que les secouristes continuent à dégager les cadavres. Le directeur de l'aviation civile nigériane a indiqué que l'équipage de l'avion avait lancé un appel de détresse dimanche, une minute avant de disparaître des écrans radars.

L'aviation civile nigériane parle de défaillance dans les moteurs

L'aviation civile nigériane parle de défaillance dans les moteurs

Défaillance dans les moteurs

Les deux moteurs de l'avion étaient en panne a précisé Harold Demuren. Mais ce drame pourrait bien lui coûter cher. Pour Mohammed Jibrin un consultant en aviation civile au Nigeria, l'agence que dirige Monsieur Demuren fonctionne mal :

« En vérité, la direction de l'aviation civile du Nigeria ne fonctionne pas comme cela se doit. Il y a trop de mauvaises pratiques dans ce service. Le directeur général Harold Demuren a échoué dans sa mission. Il devrait démissionner et laisser quelqu'un de plus compétent faire le travail. »

Le président Goodluck Jonathan s'est rendu lundi sur les lieux du crash où il a promis de prendre des mesures pour améliorer la sécurité aérienne. "Cet accident est un sérieux revers pour nous" s'est plaint le président du Nigeria.

Goodluck Jonathan, président du Nigeria promet des mesures pour améliorer la sécurité aérienne

Goodluck Jonathan, président du Nigeria promet des mesures pour améliorer la sécurité aérienne

Mauvaise note pour le trafic aérien africain

En général, le trafic aérien en Afrique est critiqué pour son manque de sûreté. Pourtant, il existe des normes à respecter comme l'explique Siegfried Niedek de l'académie allemande du transport aérien :

« Biensûr qu'il y a des normes édictées par l'OACI, l'Organisation de l'Aviation civile internationale. Presque tous les pays sont membres de cette organisation. Mais l'OACI ne fait que des recommandations qu'il appartient à chaque Etat membre d'incorporer dans son dispositif législatif. Qu'il y ait des Etats qui ne respectent pas ces recommandations, là est une autre question. »

Les autorités nigérianes ont décrété trois jours de deuil national à compter de lundi. Le pays n'avait pas connu un crash de cette ampleur depuis vingt ans.

Auteur : Fréjus Quenum
Edition : Marie-Ange Pioerron

Écouter l'audio 01:54

" La direction de l'aviation civile au Nigeria ne fonctionne pas comme cela se doit "

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !