1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tractations électorales en Centrafrique

En RCA, les résultats partiels des élections législatives du 30 décembre dernier ont commencé à être rendus publics. Les tractations et les jeux d'alliances ont déjà commencé en vue du second tour de la présidentielle.

Écouter l'audio 03:46

« Nous soutenons Dologuélé parce qu’il s’est engagé à réhabiliter l’ex président Bozizé » (Bertin Béa, Sg du KNK)

Fondamentalement, il n'ya pas de différence dans les programmes politiques des deux anciens Premiers ministres centrafricains arrivés en tête du premier tour de la présidentielle, si ce n'est la promotion de la paix et de la réconciliation dans leur pays. Anicet-Georges Dologuélé et Faustin Touadéra ont cependant un point en commun : ils se sont tous les deux servi de l'image de François Bozizé pendant la campagne électorale. Mais le Kwa Na Kwa, parti du président déchu, a préféré soutenir la candidature de Doleguélé.

De nombreux experts prédisent que la tache risque d'être difficile, en raison de la sociologie politique de la RCA. Beaucoup tablent sur un report de voix en faveur du candidat Dologuélé, au sein des communautés du Nord-est du pays, une région très peuplée. Mais, cet argument du vote communautaire ne convainc pas le président du Parti national pour un Centrafrique nouveau, candidat malheureux à cette présidentielle. Cyriaque Gonda est lui-même issu du groupe Gbaya, qui fait au moins 40% de la population, tacitement favorable au candidat Dologuélé et auquel appartient également l'ex président François Bozizé.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !