1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Traçabilité des minerais de RDC : peut mieux faire

La législatition européenne pour améliorer le suivi de l'origine des matières premières n'est pas contraignante et c'est dommage. Interview.

Écouter l'audio 02:02

"Dodd Frank a permis des avancées, la législation européenne a le mérite d'exister" (Gilbert Degho)

L'Union européenne a introduit depuis le mois de juin une directive qui oblige les entreprises à s'assurer que les matières premières utilisées dans leur production ne proviennent pas de zones de conflits. L'objectif est de couper le financement des groupes armés qui opèrent dans des zones riches en minerais. En quatre mois, des résultats concrets se font sentir sur le terrain. C'est le cas dans l'est de la RDC. 


Cependant tout n'est pas rose. La législation n'est pas contraignante, déplore Gilbert Degho, chargé de projet à la Commission Justice et Paix à Goma dans la province du Nord Kivu. Il vient de participer à une séance d'évaluation à mi-parcours ici en Allemagne. Gilbert Degho répond aux questions de Fréjus Quenum, écoutez-le en cliquant sur la photo ci-dessus.
 

Par ailleurs, toujours en RDC au moins 28 militants de l'opposition ont été arrêtés selon la police, 48 selon leur parti, dimanche à Lubumbashi. Des arrestations à la veille du déplacement annoncé dans cette ville du chef de l'UDPS et du Rassemblement de l'opposition Félix Tshisekedi.

Du matériel qui devait servir pour l’accueille de ce dernier a par ailleurs été saisi. Les responsables de l’UDPS condamne cette action et exige la libération de tous les combattants ainsi que la restitution du matériel.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !