1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tournée franco-allemande au Mali et au Niger

Les ministres allemand et français des affaires étrangères en tournée au Sahel: Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier étaient lundi au Mali pour réaffirmer le soutien de l'UE à ce pays confronté au terrorisme.

Écouter l'audio 01:56

"Nous sommes prêts à contribuer à la stabilisation du Mali" (Steinmeier)

Les deux ministres se sont entretenus avec le président malien Ibrahim Boubacar Keita. Ils ont appelé les autorités maliennes à redoubler d'efforts pour appliquer les termes de l'accord de paix signé en mai 2015 à Alger avec la rebellion touareg, afin de garantir une stabilité durable au pays.

Initialement prévue hier soir, la rencontre avait été reportée à ce matin en raison de l'arrivée retardée des deux ministres, dont l'avion est resté cloué au sol pendant trois heures dimanche à Berlin en raison d'une panne. Le programme de la visite en a été d'autant plus chargé: avant de s'envoler pour Niamey dans la soirée, Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier devaient également rencontrer le chef de la Minusma avant de visiter brièvement les salles où sont conservés, à Bamako, les fameux manuscrits de Tombouctou, ces manuscrits évacués clandestinement de la grande ville du nord vers la capitale au plus fort de l’occupation par les forces djihadistes, en 2012.

Et surtout, après leur conférence de presse à Bamako, les deux ministres se sont rendus à Gao pour une rencontre avec les chefs et des soldats de l'opération Barkhane, lancée par l'armée française dans le nord du Mali.

Relancer le secteur agricole

C’est dans le nord du Mali que le gouvernement malien tente de relancer le secteur agricole. Objectif des autorités: résorber le chômage, surtout celui des jeunes. Bamako déploie de gros efforts en faveur du développement de ce secteur, en vue d'insérer sur le marché du travail des milliers de jeunes qui pourraient être sans cela la proie des organisations mafieuses ou terroristes.

Avec l’appui de plusieurs banques internationales, les autorités sont par exemple en train de réaliser le Programme de développement de l’irrigation dans le bassin du Bani et Sélingué. Ce projet hydro-agricole, dit "PDI-BS", vise la construction de deux seuils barrages et l’aménagement de plusieurs milliers de terres agricoles. Écoutez le reportage de Sidiki Doumbia.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !