1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Tournée de Benoît XVI en Allemagne

Berlin, Erfurt, Freibourg : trois étapes pour le pape qui a été accueilli jeudi par le président fédéral Christian Wulff et la chancelière Angela Merkel. L'oecuménisme est l'un des grands sujets de son voyage.

default

Le pape Benoît XVI et le président allemand Christian Wulff

C'est la troisième fois que l' hymne du Vatican est joué en Allemagne pour Joseph Ratzinger après sa visite en 2005 à Cologne pour les JMJ, les Journées Mondiales de la Jeunesse suivie un an plus tard par celle de la Bavière, la région où il est né. Mais c'est sa première visite d'Etat dans son pays natal.

Papstbesuch in Deutschland 2011 Berlin

Le pape Benoît XVI entre Christian Wulff et Angela Merkel

A Berlin, après ses rencontres avec le président fédéral Christian Wulff et la Chancelière Angela Merkel, le pape s'adressera aux députés allemands de la chambre basse.

C'est la première fois qu'un Pape parle au Bundestag.

Mais tous les élus du Bundestag ne sont pas enchantés de cette visite du pape en leur enceinte. Environ 100 députés réunis au d'une fraction composés de sociaux - démocrates, des Verts et du parti de la Gauche souhaitent boycotter le passage du Souverain pontif à l'hémicycle.

Papstbesuch in Deutschland 2011 Berlin

Benoît XVI parle avec Angela Merkel.

Des manisfestations sont annoncées

Elles sont annoncées dans le centre de Berlin pour protester contre les scandales sexuels dans lesquels est impliquée l'Eglise catholique. Selon les organisateurs de ce mouvement 20. 000 personnes sont attendues. Par contre les adeptes du pape sont de loin plus nombreux. Pour les quatre messes en plein air de Benoît XVI à Berlin, Erfurt et Freiburg, 250.000 fidèles iront à la rencontre du Pape. A lui seul, le stade olympique de Berlin, dans la capitale fédérale, accueillira 80.000 Chrétiens et non Chrétiens. Benoît XVI se réjouit particulièrement dit-il de sa rencontre avec les chefs de l'Eglise protestante.

Interrogé sur le mouvement de protestation contre l'église, Benoît XVI a expliqué qu'il n'avait rien à dire contre la contestation qui s'exprime de façon civile.

Auteur : Bob Barry
Editeur : Philippe Pognan

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet