1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Togo : pouvoir et opposition veulent manifester le même jour

A la suite de l’opposition togolaise, le parti au pouvoir au Togo appelle à trois jours de marches dans la rues du de Lomé les 29, 30 et 31 août 2017.

Menschen demonstrieren in Togo (AP)

A l’appel de leurs responsables, les militants et sympathisants du parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR) seront dans les rues de Lomé. Ils comptent ainsi apporter leur soutien au chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, dans le processus de réformes politiques.

Gilbert Bawara l’un des responsables du parti UNIR, explique: "Bien attendu, notre préférence serait que notre pays puisse avoir des reformes globales, approfondies et consensuelles. Et par rapport à la situation que nous observons sur le terrain, nous nous sommes dit qu’il est maintenant temps, d’organiser des marches républicaines et citoyennes afin que nous puissions ensemble, au delà des considérations partisanes réaffirmer notre attachement à la démocratie et à l’Etat de droit."

Chassé-croisé de manifestants?

La marche programmée par le parti au pouvoir est une réponse à deux jours de manifestations planifiées par l’opposition togolaise pour exiger notamment les réformes politiques et le vote des Togolais de la diaspora.

Jean Pierre Fabre chef de file de l’opposition togolaise, suspecte le régime de Lomé de mauvaises intentions. "Je ne sais pas ce qu’ils veulent. Nous les avons  informés de notre présence dans les rues et ils ont programmé leur marche . Pourvu que nos routes ne se rencontrent pas ou pourvu que nos routes se rencontrent " déclare M. Fabre au micro de la DW.

Cette situation inquiète les représentants de la société civile togolaise dont fait partie Nora Dado Amedjenou-Noviekou, Coordinatrice générale du Réseau Ouest-africain pour l’édification de la paix WANEP-Togo, elle estime qu'"il est peut être temps, que les deux camps puissent discuter de l’avenir du Togo. Le Togo, c’est notre Togo. Essayons de réfléchir à comment faire développer ce pays. Mais en même temps, n’oublions pas l’essentiel: la paix. Sans la paix, aucune contribution ne serait valable".

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !